ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Copines comme Connasse (georgie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
≌ MESSAGES : 74
≌ FACE, CREDITS : unicorn (avatar) ; neondemon (codage signature) ; fauve (parole signature)


,, hear me roar.
≌ disponibility: viens j'suis open
≌ contacts:

MessageSujet: Copines comme Connasse (georgie)    Mer 2 Nov - 19:25

Copines comme connasse
Georgie&Manu

Tu repenses encore à ses mots, à ses paroles qui te hante, qui tourne en boucle dans ta tête comme une mauvaise musique, une mauvaise mélodie entêtante. « sa copine ? », sérieusement ? Est-ce qu’il bluffait ? Tu soupires en attachant tes cheveux, libérant ton visage de tes mèches blondes, facilitant le geste pour te poudrer, te farder de ses artifices qui te rende un peu plus belle, un peu plus lumineuse. Tu caches les quelques cernes, qui montre que tout ne va pas bien dans ta vie, alourdis tes paupières de mascara, d’eye-liner, recouvrent tes lèvres d’un rouge mat. Tu regardes ton reflet dans le miroir, défait les jeans, détache tes cheveux. Tu choisis une robe, une des robes que tu as acheté avec Géorgie, une de ces robes un peu courte, une de ces robes qui attirent l’attention. T’en a besoin. Ce soir et tous les autres soirs. Si Aymen saute une pute, pourquoi pas toi ? Ce n'est pas ce qui manque, les mecs mignon, un peu désespéré, un peu à l’abandon. T’en trouvera un, un bien, un triste, un juste pour ce soir. Tu te parfumes, rejoins Géorgie dans le salon. Tu te marres un peu en la voyant. Elle est belle Géorgie, tu la toujours trouvé très belle, mais ta l’impression qu’elle l’est de plus en plus. Comme le vin, elle se bonifie. Tu observes sa robe, un peu plus courte que la tienne, son cul et puis tu détournes le regard. « Ah ouais, t’es en mode salope quoi ? », c’est affectueux, elle se vexera pas Géorgie, parce que vous vous parlez comme ça depuis toujours, c’est votre façon d’être, votre façon de « procéder ». T’attrape ton téléphone, compose un numéro. « Je commande un Uber », parce que vous n'êtes pas des filles à métro, parce que tu’as encore un peu d’argent pour vous offrir un chauffeur privé.

Vous débarquer à l’Alibi, la boîte où tu fréquentes le plus. Ça fait plus de six mois que tu y as pas foutu les pieds, ça te manque un peu. Tu te diriges vers le bar, directement, te penche par-dessus, observe les gens qui traînent ici et là. La barmaid arrive. « Sert moi deux vodkas redbull s’il te plaît », tu te penches encore un peu, faisant ressortir le décolleté, « C’est offert par le gars là-bas », tu lui montres discrètement, transforme ton geste de la main par un « coucou » coller à ton sourire d’allumeuse. Ça va marcher, ça marche à chaque fois. T’attrape les verres, rejoins ton amie en lui tendant, faisant claquer ton verre contre le sien. « À mon retour »
Made by Neon Demon

_________________

Je sais bien qu'tu voudrais m'avoir encore en face de toi pour m'attraper, m'secouer, me demander pourquoi j'ai fait ça. La vérité c'est qu'je sais pas, j'réfléchis pas toujours tu m'connais. Je sais bien qu'tu comprends pas mais peu importe le résultat ça change rien à l'amour, j't'assure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
≌ MESSAGES : 63
≌ FACE, CREDITS : Giza (viceroy)


MessageSujet: Re: Copines comme Connasse (georgie)    Mer 2 Nov - 23:52

Quand une histoire d’amour tournait mal, il n’y avait que trois remèdes efficaces : manger de la glace, se couper les cheveux ou aller faire la fête sauf que se goinfrer c’était pour les faibles et se couper les cheveux quand on avait une crinière comme celle de Manu, c’était presque criminel. Il ne restait donc que l’option de la fête pour lui remonter le moral et zapper définitivement Aymen de son esprit. Si seulement c’était aussi simple que sur Tinder, un coup de doigt et hop, oublié, effacé, blacklisté. Dommage que la vie n’était pas aussi simple et que ta crétine de meilleure amie s’accrochait comme une moule à son rocher à ce mec. Il n’avait pourtant rien de si exceptionnel que ça ! M’enfin, ce soit tu ne comptais pas aborder le sujet, tu allais l’emmener se trémousser sur la piste de danse et avaler assez d’alcool pour que vous vous sentiez pousser des ailes dans le dos. Ouais, chouette soirée en perspective !
Terminant de t’appliquer ton rouge à lèvre, celui de Manu dans les faits, tu quittais ta chambre pour jeter un œil dans celle de Paulo. Manque de bol, il n’était pas là. Où pouvait-il bien être à cette heure-ci ? Voilà qui ne te plaisait guère et si tu envisageais un instant de lui envoyer un message pour savoir ce qu’il fabriquait, tu laissais finalement tomber l’idée quand Manu fit son apparition. Il n’y avait pas à dire, elle était belle comme tout, pas au point de te faire de l’ombre certes mais assez pour que tu sois fière d’être à ses côtés. Elle avait beau être ta meilleure amie, si elle venait à avoir une crise d’acné carabinée, tu n’aurais pas pris le risque de sortir avec ! C’était ça l’amitié après tout, savoir préserver les dignités. Et son petit commentaire qui t’arracha un petit rire joyeux, parce que t’étais assez conne pour bien le prendre. « En même temps ça sert à quoi d’être bonnasse si c’est pour sortir en col-roulé hein ?» C’est vrai ça, tu avais confiance en toi, tu n’allais donc pas te cacher hein ! Surtout pas pour aller en boîte !
Tu ne pouvais t’empêcher d’avoir un sourire au bord de tes lèvres alors que tu entrais à l’Alibi quelques minutes plus tard. Ça t’avait manqué ces sorties avec Manu…six mois tout de même…Six mois qui t’avaient parus être une éternité. Bien sur il y avait eu Paulo et d’autres copines mais ce n’était jamais pareil qu’avec Manu. Il n’y avait qu’elle pour avoir autant d’audace et mentir en regardant droit dans les yeux du barman. Un large sourire vint fendre ton visage trinquant avec elle avant de coincer la paillette entre tes lèvres « A ton retour ! » Oui, ça faisait du bien de retrouver ta meilleure partenaire de crime, ta complice de toujours, ta double angélique. « Moi je te le dis, ce soir c’est en rampant qu’on va rentrer tellement on va se bouger ! On a six mois à rattraper ! » tu fais en avalant une longue gorgée de ta boisson, prête à aller sur la piste de danse. Impatiente comme une gamine à Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
≌ MESSAGES : 74
≌ FACE, CREDITS : unicorn (avatar) ; neondemon (codage signature) ; fauve (parole signature)


,, hear me roar.
≌ disponibility: viens j'suis open
≌ contacts:

MessageSujet: Re: Copines comme Connasse (georgie)    Sam 5 Nov - 20:32

Copines comme connasse
Georgie&Manu


C’est surement ce qui t’avait le plus manqué, les soirées avec Géorgie, celle où vous passez des heures devant le miroir, à vous pomponner, à vous préparer, alourdir vos yeux, vos lèvres, vous couvrir d’artifices. Celle ou vous investissiez la ville sur vos hauts talons, celle ou vous vos faites inviter, offrir des verres, partager la compagnie de quelques hommes, et puis s’en aller sans les remercier. Celle où vous rentrez au petit matin, les pieds abimés par les danses endiablées, les yeux lourds de fatigue. Tu aimes ces soirées. Tu aimes rentrer le matin, quand le soleil se lève, tes talons à la main. T’aime tout simplement être avec Géorgie dans ses moments là. Et tu la taquines un peu envoyant sa robe courte. « En même temps ça sert à quoi d’être abonnasse si c’est pour sortir en col roulé hein ?», elle a raison, ses jambes sont grandes, belle, bronzé. Elle a raison de les montrer.

Vous débarquer à l’alibi, sourire aux lèvres, tu te diriges directement vers le bar, fait ton petit numéro, celui qui marche direct. Tu le connais pas ce gars à qui tu fais un signe de la main, mais tu sais que ça lui fera plaisir de se voir saluer par une fille comme toi, et tu sais aussi qu’il acceptera de payer l’addition quand le serveur lui demandera. Ça marche, ça marche à chaque fois. Et fière de toi tu te ramènes, les verres en main, l’offrant à ton amie. « À ton retour ! », elle trinque, sourire aux lèvres. Et tu laisse glisser l’alcool entre tes lèvres, bruler un peu ta gorge, réchauffer ton corps, tes membres. « Moi je te le dis, ce soir c’est en rampant qu’on va rentrer tellement on va se bouger ! On a six mois à rattraper ! », tu te marres un peu en l’observant par-dessus ton verre. Elle a bien raison, tu comptes profiter de ta soirée. Tu lui files un coup de coude à Géorgie, lui montre une fille un peu plus loin, qui se déhanche sur la piste. « Regarde la grognasse. Elle fait tellement beauf avec sa tenue… », tu te marres encore un peu, laisse tes yeux valdinguer sur les aller et venu des clients, des jeunes qui comme vous, un verre à la main s’amuse. « Dit moi Geo… quand j'étais pas là », tu hésites un instant, l’observe, elle et ses grands yeux. « Aymen il est pas venu te voir ? », tu peux pas t’en empêcher, tu’es obligé de parler de lui, encore.
Made by Neon Demon

_________________

Je sais bien qu'tu voudrais m'avoir encore en face de toi pour m'attraper, m'secouer, me demander pourquoi j'ai fait ça. La vérité c'est qu'je sais pas, j'réfléchis pas toujours tu m'connais. Je sais bien qu'tu comprends pas mais peu importe le résultat ça change rien à l'amour, j't'assure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Copines comme Connasse (georgie)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Copines comme Connasse (georgie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» Hotspots, objets (comme à chaque fois)
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)
» T'as quoi comme caisse ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, LYON & ALENTOURS :: cinquième-
Sauter vers: