ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 we're too sexy for our shirts — feat. lux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: we're too sexy for our shirts — feat. lux   Lun 24 Oct - 11:34




jason & lux


we're too sexy for our shirts

Ah, le samedi. Le jour parfait utilisé par une bonne partie de la population qui ne travaille ou n'étudie pas afin de décompresser d'une semaine chargée. Si la journée est prise, il reste toujours le soir pour se détendre. Pour ceux qui encore une fois, sont disponibles. Car d'habitude Jason bosse même le samedi dans la soirée. C'est le plus rentable lorsqu'il s'agit d'attendre celles et ceux qui sortent de soirée, bien souvent bourrés, donc plus facile à arnaquer. Le chauffeur n'a aucun scrupule à toute occasion qui se présente. Mais pour en revenir à ce soir là, il a laissé son taxi de côté afin de sortir avec Lux. L'avantage des chèques de ses parents plutôt friqués, c'est qu'il n'est pas forcé de bosser comme un forcené et qu'il peut se permettre plus de jours de congés sans risquer de finir sur la paille. Merci qui ? Merci papa et maman. Un des nombreux points en commun qu'il a avec sa très chère Lux, sa fidèle co-équipière, sa petite-sœur spirituelle qu'il considère plus de son propre sang que son grand-frère. Les gens ont beau rabattre à longueur de temps que les liens de sang sont plus forts que tout, lorsqu'on peut pas blairer quelqu'un, on se moque bien que ce soit notre frère notre cousine ou notre voisin. Pour lui ça ne veut rien dire, comme ceux qui rajoutent après ceci, que ces derniers seront toujours présents pour nous. Pour ses parents Jason n'a rien à redire dessus mais concernant son frangin, à part être présent pour l'emmerder, il ne trouve pas désolé. De toute façon c'est bien le genre de débat interminable. On ne choisit pas les membres de sa famille point, en revanche y'a moyen de choisir ceux qui en auraient fait parti si ont les avait choisit nous même. C'est le cas de Jason avec Lux.

Du coup, en ce moment, les deux terreurs se préparent chez le trentenaire avant d'aller en soirée. Ils auraient pu chacun de leur côté mais c'est tellement mieux de se marcher dessus devant la glace pour dénicher le moindre petit détail qui ne va pas. Sans compter qu'un avis n'est pas de trop et que tout de même, c'est plus convivial. Dans un sens. « Putain c'est pas vrai encore un, d'où il sort celui-là ? » Le faciès contrarié, Jason a relevé un petit cheveu blanc qui dépasse de sa touffe bien coiffée. Il en a marre, il a cette impression d'en voir apparaître de plus en plus au fil des semaines alors qu'il arrache à chaque fois. Comme là tiens. Bousculant légèrement Lux pendant qu'elle s'observe longuement dans le miroir, tant pis si elle râle, il attrape une pince à épiler. Jas vient ensuite glisser le cheveu indésirable entre les deux bouts et tire d'un coup sec. « Tu verras quand tu commenceras à en avoir, c'est rien comparé à cent grammes de trop. » Surtout lorsqu'on tient beaucoup à son physique, à vrai dire. Et même sans ça on est forcé de se rappeler que notre corps, comme tout le monde, est en train de vieillir. Pour certains les cheveux blancs arrivent aussi plus tôt genre vers vingt-ans. Heureusement qu'il n'a pas connu ça il y a dix ans. Soupirant un bon coup pour chasser ces pensées de vieillesse ou dans le genre, il relativise un moment. « Ce soir on se fait plaisir. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 38
≌ FACE, CREDITS : Avril Lavigne @ Faye


,, hear me roar.
≌ disponibility: Open!
≌ contacts:

MessageSujet: Re: we're too sexy for our shirts — feat. lux   Lun 24 Oct - 19:24

Pour la majorité des gens, le week-end rime avec repos, c'est censé être la cassure entre deux semaines de boulot, le moment où l'on peut enfin lever le pied et se changer les idées. Autant dire que tu n'as pas tout à fait la même vision des choses, tu glandes toute la semaine durant, le week-end a la même saveur que le reste de la semaine, tu ne fous rien, tu sors, tu t'éclates. La seule différence que tu peux éventuellement relever c'est qu'en semaine tu es censée aller en cours, mais y vas-tu ? Oui, ça t'arrive... Parfois... Quand tu n'as vraiment rien de mieux à foutre. Chaque jour de la semaine est un bon prétexte pour aller t'enjailler, tu estimes n'avoir de compte à rendre à personne si ce n'est à ton abruti de père qui te forces à poursuivre tes études afin de pouvoir continuer à profiter du généreux versement mensuel qu'il te fait mois après mois.
Tu t'étais levée sur les coups de quatorze heures ce samedi, te remettant tant bien que mal de la grosse soirée de la veille,mais tu n'avais pas vraiment le temps de te prélasser, une autre soirée t'attendais dès ce soir et tu décidais d'aller prendre un bon bain afin de te détendre, puis tu allais devoir te rendre chez Jason afin de vous préparer, un rituel que tu ne manquerais pour rien au monde. Tu traînais dans ton bain une bonne heure avant de t'affaler sur le canapé de ton salon afin de mater des âneries à la télé, sirotant une bonne tasse de café afin de te donner des forces... Il devait être aux alentours de dix-neuf heures lorsque tu quittais finalement ton appartement, tu t'étais préparée un joint que tu allais pouvoir fumer sur le trajet et que tu allais probablement terminer chez ton ami, il allait certainement vouloir tirer quelques lattes dessus et vous alliez enfin pouvoir entamer votre petit rituel d'avant-soirée.

Tu t'étais désapée presque intégralement, ne gardant que ta petite culotte en dentelle sur toi, pas pudique pour un sous. Tu t'observais à l'aide du miroir, traquant la moindre imperfection, le moindre petit bouton, la moindre petite prise de poids notable, en vain... Tu étais parfaite, comme toujours, mais ce n'était visiblement pas le cas de ton grand-frère de cœur à en croire  son agacement soudain. "Si mes comptes sont bons ça doit être le douzième depuis le début du mois !" Tu rigolais franchement et tu tapotais l'épaule de Jason. "Je préfère encore avoir quelques cheveux blancs que de prendre du poids, mais si je peux éviter d'en avoir ce ne serait pas plus mal je l'avoue..." Autant tu fais très attention à ton corps, autant tu n'es pas du tout intéressée par tout ces produits de "prévention" pour les rides, les cheveux blancs et autres... Tu estimes qu'en faisant suffisamment attention à ton corps tu ne devrais pas avoir de soucis à te faire, il ne reste plus qu'à croiser les doigts ensuite... Tu continuais à te reluquer quelques instants, tu te ferais bien l'amour il faut bien l'admettre, mais tu as bien conscience de ne pas être la plus jolie, ni celle qui a le plus de formes, loin de là. Tu souriais en écoutant ton ami et tu t'approchais de lui afin de lui déposer un baiser sur la joue. "Ce soir nous sommes le roi et la reine, rien ne pourra nous résister, absolument rien !" Tu allais chercher un joli soutien-gorge assorti à ton bas dans la petite réserve de fringues que tu laisses chez Jason et tu l'enfilais, il ne te restais plus qu'à trouver une jolie robe à mettre et le tour était joué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: we're too sexy for our shirts — feat. lux   Lun 24 Oct - 23:38




jason & lux


we're too sexy for our shirts

Le fait que Lux soit pratiquement à poil ne le dérange absolument pas. Tout comme il ne se gêne pas pour poser ses yeux sur ses courbes toujours aussi attirantes avant de s'intéresser de nouveau à son reflet dans le miroir. Bon d'accord, il a trouvé un cheveux blanc, d'accord, il a râlé, mais il sait qu'il va vite oublier cette contrariété jusqu'à faire comme si elle n'avait jamais existé. Si Lux lui en laisse l’opportunité. « Si mes comptes sont bons ça doit être le douzième depuis le début du mois ! » Jason grogne doucement. « Abuse pas. » Douze depuis le début du mois ? A ce stade là, il aurait déjà commencé à regarder du côté des colorations pour les cheveux. Oui c'est extrême mais quelques petits cheveux blancs vieillissent vachement, l'air de rien, et c'est embêtant lorsqu'il s'agit de mentir sur son âge. Une habitude prise par le chauffeur avec les cas difficiles mais attention : il est loin d'être un pédophile, ce n'est pas son trip. En dessous de dix-huit ans il ne prend pas, c'est trop jeune et il y a de quoi avoir de gros ennuis derrière. C'est aussi trop innocent la plupart du temps, que ce soit homme ou femme. « Je préfère encore avoir quelques cheveux blancs que de prendre du poids, mais si je peux éviter d'en avoir ce ne serait pas plus mal je l'avoue...» Un rictus apparaît presque immédiatement sur son visage. « On parle de cent grammes quand même, y'a que toi pour les voir. Et t'en fais pas... » A son tour de la taquiner. « T'en auras un jour aussi. Même plus vite que tu le penses. »

Enfin, Jason abandonne sa recherche de cheveux blancs plus semblable à une recherche de poux qu'autre chose et tourne la tête vers Lux après son baiser sur la joue. Il discerne dans son regard beaucoup de choses qu'il approuve et qui le font frétiller d'impatience. « Ce soir nous sommes le roi et la reine, rien ne pourra nous résister, absolument rien ! » Elle ne pouvait pas avoir plus raison. « Tu l'as dis. Et puis rien ne nous résiste en général. » Surplus de confiance, narcissisme, habitude. La modestie ne les étouffe pas. Une envie en tête, le trentenaire est obligé d'en faire part à sa petite-sœur spirituelle. « On se fixe un objectif ? Je parie que je vais réussir à conclure avec au moins dix filles et mecs. » Jason glisse sa langue sur ses fines lèvres tandis qu'il y songe, les soirées demeurant toujours plus excitantes avec des paris à la clef. C'est dur de tout gérer mais pas impossible avec de l'expérience. Entre ça, l'alcool, la drogue, le compteur de conquêtes allumé, il y a de quoi être servi. Encore torse nu, Jason abandonne un instant la salle de bain afin de chercher un haut convenable en manquant de trébucher dans sa chienne catin qui se trouvait dans le passage. « Catin, bouge de là. » Monsieur charmant, une fois bien habillé, pense aussi à remplir les gamelles de ses animaux avant d'oublier. Il revient dans la salle de bain, devant le miroir et surtout devant Lux. « Ça va comme ça ? » Loin de s'être foulé, il a opté pour la tenue simple qui comprend : jean, chemise blanche et veste en simili-cuir qu'il ré-ajuste. Il n'a pas envie d'y passer des heures, pressé de sortir en compagnie de la jeune femme. Ses doigts agrippent seulement une dernière fois le peigne pour le glisser dans sa touffe de cheveux. Jason prend soin de son apparence, parfois trop et comme une femme diraient certains mais encore plus lorsqu'il est aux côtés de Lux. A croire qu'elle déteint sur lui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: we're too sexy for our shirts — feat. lux   

Revenir en haut Aller en bas
 
we're too sexy for our shirts — feat. lux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» T-shirts Olive et tom
» [T-Shirts] Est ce que cela peut vous intéresser ?
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» Passi - Reviens dans ma Vie (Feat. Jacob Desvarieux et Lorenzo Raphael)
» T-shirts KIABI

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: