ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 15:33


©️image.

delacour, alix.

nom complet ≌ Delacour, dans la vie de tous les jours mon nom ne vous dit peut-être rien. Maintenant si vous suivez le sport et principalement le football, vous relirez directement ce nom avec l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais. Alix, à la base mes parents souhaitaient un garçon et ils avaient même déjà choisi le prénom. Par chance, il convient autant aux filles. âge & date de naissance ≌ J'ai vu le jour le soir d'Halloween (31 octobre) de l'année 1990 à Lille. signe astrologique ≌ Scorpion.  origines & nationnalité ≌ Pure petite française venant du nord. job ou études ≌ Footballeuse à l'OL. orientation sexuelle ≌ hétérosexuelle.  statut matrimonial ≌ célibataire. situation familiale ≌ Je suis la petite dernière d'une famille de trois filles. Je suis proche de mes soeurs comme de mes parents qui ont accepté de quitter ma ville natale pour vivre mon rêve. situation financière ≌ Je gagne pas autant que Cristiano Ronaldo, mais je peux entrevoir l'avenir très aisément. groupe ≌ Panthère. avatar ≌ Phoebe Tonkin.

,, a lil more about u
J'ai commencé le football quand j'avais 5 ans pour faire plaisir à mon père qui espérait tant avoir un petit garçon. Depuis je n'ai jamais arrêté et c'est plus qu'un métier, c'est une passion • Superstitieuse, je fais toujours attention à tout: à ne passer sous une échelle, le chiffre 13 ne fait pas partie de mes chiffres fétiches. Je fais toujours attention à ne jamais briser un miroir, seulement jamais c'est plutôt l'impossible • La féminité. Il n'y a presque rien de plus important à mes yeux. C'est ce qui rend une fille magnifique. Cependant il faut faire attention à ne pas entrer dans l'excès et devenir une nouvelle race de Pokemon en abusant sur le maquillage • Je suis une adepte d'une hygiène parfaite. Par conséquent, j'ai cette mauvaise manie de me laver les dents 4 à 5 fois par jour. • Quand j'étais à peine âgée de douze ans j'ai été victime d'harcèlement scolaire parce que j'étais un peu trop garçon manqué, c'était facile de se moquer. Je ne voulais plus mettre les pieds à l'école ne supportant plus les insultes, le racket et tout ce qui s'y liait. • Quand j'étais petite, je me suis inventé un ami imaginaire. Mes parents ont cru que j'étais folle mais c'était une façon pour moi de me sentir moins seule vu qu'à l'école j'avais très peu d'amis. • Je suis une accro aux réseaux sociaux et j'y passe beaucoup de mes temps libre. Surtout pour voir si on dit des choses sur moi, j'y accorde beaucoup d'importance • J'adore les sensations fortes et l'adrénaline qu'elle provoque. C'est pourquoi j'ai de nombreux abonnements pour différents parcs d'attractions et même pour des centres de kartings • Les fast food et moi c'est plus qu'une grande histoire d'amour. Heureusement que je fais beaucoup de sport pour éliminer les graisses ingurgitées •  


pseudo/prénom ≌ freedom-89/Vanessa. âge/pays ≌ 26 ans  :fall: / Belgique  :swag: . type de personnage ≌ Totalement sorti de mon imagination.  avis sur le forum ≌ Ca change des villes habituellement développée  :diabo: . autre ≌  :geek:  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 15:34

,, lemme sit on top of your knees
Lille, 31 octobre 1990. Pendant que de nombreux enfants étaient en train de sonner aux portes en questionnant les habitants : «  Un bonbon ou un sort ? », moi j’indiquais à ma mère, mon imminente venue au monde. Durant les cinq années qui précédèrent la famille avait déjà accueilli deux autres demoiselles, Agathe et Fiona. Il faut dire que dans la famille on aime les prénoms anciens et originaux. Pourtant avant le jour de ma naissance, mes parents étaient persuadés que ce serait un petit garçon. Pour chacune des naissances, le sexe des bébés était inconnu jusqu’au moment où l'infirmière leur annonçait. Malgré tout, mes parents m’élevèrent avec tout leur amour.

Les premières années de ma vie ne sont pas les plus attrayantes, elles sont comme celles de tout enfant. On pleure, on dort, on marche, on joue puis vint le jour où il faut faire son entré à l’école. Je n’ai jamais été une grande fan de l’école, même si je suis dotée d’une intelligence moyenne qui me permet de réussir assez facilement, tout en travaillant, les autres élèves ne sont pas vraiment mes meilleurs amis. Ma timidité et ma réserve doivent en être la cause. En plus, au moment de la récréation, au lieu de jouer aux poupées avec les autres filles, je passais mon temps avec les garçons à jouer au ballon. Et quand, à l’âge de cinq ans il fut temps de rejoindre une activité extrascolaire, je choisis le football, ça n’étonna presque personne. Sauf mon père, surpris positivement, lui qui rêvait d’avoir un garçon avec qui jouer au football, vit son rêve exhaussé. Ce choix me permit d’être encore plus proche de mon père, ce qui jalousa mes sœurs aînées. Pourtant, encore aujourd’hui, nous sommes toujours très proches toutes les trois.

Les années qui suivirent, je les passais entre les terrains de foot et l’école. Selon mon entraîneur, j’avais des capacités pour devenir une grande joueuse. Mais en tant qu’enfant, pour moi, le football, c’était principalement un loisir, un moyen de me sentir bien, surtout que l’école n’était toujours pas l’endroit où je me sentais le mieux. J’avais des amis mais pas autant que mes sœurs, surtout que les filles ne comprenaient pas toujours que je puisse avoir une activité masculine comme passion. Les ans se succédèrent de cette manière. Je m’entraînais beaucoup parce que j’aimais ce sport et mon entraînement fut récompensé. Vers l’âge de dix ans, j’intégrai une club lillois qui était en quelques sortes une école de football autant masculin que féminin. C’était agréable de faire enfin partie d’un groupe de filles qui comprenaient la passion du football, je me sentais enfin bien dans ma peau. Mais ce fut de courtes durées.

Quand j’eus atteint l’âge de douze ans je dus changer d’école pour me rapprocher au plus de mon école de football. Ainsi j’étais en internat et c’était moins fatiguant que de faire tous les trajets. De plus, je perdais beaucoup de temps pour travailler mes cours et rester une bonne élève. J’ignorais pourquoi, je n’étais pas la bienvenue dans cette école. La petite nouvelle = une cible facile. D’abord ça commença par des insultes « gentilles » quand je passais près des élèves plus vieux. Ensuite le racket, les messages anonymes par mots laissés sur les bureaux, par mail. Je passe les détails. Je ne savais pas quoi faire et plus le temps passait et plus j’avais l’impression que jamais je n’arriverais à faire changer les choses. Quand je rentrais à maison familiale, mes parents me trouvèrent bien différente, beaucoup plus renfermée et ayant moins de joie de vivre. Tout ça dura pendant deux longues années où je n’osais rien dire à personne. Seul le football était mon échappatoire dans cette vie difficile.

L’été avant mes quinze ans, ma sœur aînée comprit, en lisant mes mails par accident, que quelque chose n’allait pas et que j’étais harcelé par des petits abrutis à l’école. Elle s’empressa de le dire à mes parents qui au lieu de m’aider, m’engueulèrent de n’avoir jamais rien dit et ils finirent par s’en vouloir de n’avoir rien vu. Ils voulurent directement me faire changer d’école ce qui était difficile si je voulais continuer le football. Mais pour une fois la chance me sourit. Je reçus une proposition du club de Lyon pour rejoindre l’équipe féminine. Certes à quinze ans, surement pas l’équipe première mais c’était MA chance pour évoluer dans le monde de football et entrevoir un avenir professionnel. Seulement Lyon c’était un véritable déménagement pour toute la famille. Il fallut des semaines pour décider mes parents à accepter le déménagement. Après tout le bonheur de leur fille était le principal et ma sœur aînée allait faire son entrée à l’université, elle pouvait tenter celle sur Lyon.

Ce changement me fit le plus grand bien. Cependant, j’étais tellement marqué par ce qui m’était arrivé à l’école que je ne voulais plus y mettre les pieds. Mes parents acceptèrent que je poursuive mes cours par correspondance et à mes dix-huit ans j’obtins assez facilement mon bac. C’était ma façon de les remercier de m’avoir permis de vivre mon rêve et de leur montrer que je pouvais très bien jouer au football et être une élève modèle, sans pour autant suivre les cours dans un établissement scolaire.

Depuis dix ans maintenant je vis à Lyon et je pense que jamais je ne déménagerais, sauf si une proposition intéressante dans une équipe de football féminine s’offre à moi mais je ne suis même pas sûre que j’accepterais. Après de nombreux efforts, je suis parvenue à intégrer l’équipe première féminine de l’OL. Comme quoi dans la vie quand on veut obtenir quelque chose il faut s’en donner les moyens. Récemment j’ai même été promue capitaine et même si j’ai vingt-cinq ans la retraite est encore loin devant moi. Aujourd’hui, je fais enfin la part des choses entre mon métier de footballeuse et ma vie de femme, je suis enfin devenue une demoiselle très féminine et plus un garçon manqué. D’ailleurs, personne ne me croit quand je leur informe de ma passion professionnelle. Ma famille vit toujours auprès de moi Lyon est vraiment la ville du bonheur à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 15:38

phoebe la plus belle I love you
puis ce titre, #teamMaraudeurs I love you
bienvenue parmi nous :hehe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 15:42

cette hype hp que tu me mets là :keur: bienvenu :love:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 15:50

Le titre, je dis tellement oui. :keurbz:
Bienvenue ici avec la jolie Phoebe. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 15:52

Bienvenue jolie demoiselle :keurbz:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 16:06

Merci pour votre accueil :bril: Vous gérez tous :ananas:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 16:16

OH UNE FOOTBALLEUSE ucbdzjhvrbfhjveitjbgrv
(Je reviens sur ta fiche, mais OMG, il faudra que l'on ait un lien, obligé. :keurbz: :keurbz: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 16:30

(moi aussi je reviens pour dire que jouer une footballeuse française c'eST JUSTE TROP COOL.)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 17:38

Lolita Obligé ca c'est certain :keurbz:

Lucie Un peu original :hihi:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 18:49

L'EQUIPE DE FILLES DE L'OL EST JUSTE TROP FOOOOORTE :fire: :fire: comment te dire que ton choix de métier envoie du lourd ? :love:
bienvenue chez toi, avec la sublime phoebe :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 19:38

elle est parfaite cette poupette :love:
j'te valide, j'ai hâte de la voir évoluer ! :ananas:
tu te débrouilles pour la suite ? :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   Dim 24 Jan - 19:45

Merci :bril:

Oui je pense que je m'en sortirai :diabo:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ( I solemnely swear that I am up to no good) Alix   

Revenir en haut Aller en bas
 
( I solemnely swear that I am up to no good) Alix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Swear - Pandawa désirant la voie du Multi Elément.
» Lost Planet 2
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» Personne suspecte - Microbas
» Mesures du T.Racks DS2/4

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciennes fiches-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: