ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Viktor - Baby don't hurt me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Viktor - Baby don't hurt me   Lun 15 Fév - 22:04


©image.

Viktor Hansen

nom complet ≌ Viktor Hansen, tout simplement. Ses parents ne se sont pas emmerdés avec un second prénom ou quelque chose comme ça. âge & date de naissance ≌ 26 ans - le 25 octobre. signe astrologique ≌ Scorpion.  origines & nationalité ≌ Danois. job ou études ≌ Cambrioleur ; mais attention, pas le genre qui va voler la télé de mamie Gynette. orientation sexuelle ≌ Bi.  statut matrimonial ≌ Collectionneur. Il vaut mieux ne pas te fréquenter trop longtemps de toute façon, t’es pas un gentil garçon. situation familiale ≌ Fils unique, t’as pas connu ta mère. C’était toi et ton vieux, jusqu’à ce qu’il ne soit plus là non plus. situation financière ≌ tranquille €€€€ ; tu prends soin de tes finances. groupe ≌ panthère, graouh. avatar ≌ Brock O’hurn.


,, a lil more about u

• Tu possèdes un accent quelque peu particulier, qui peut le faire paraître brutal (ce qui en soit n’est pas faux, oui, ok) et n’aide pas ton physique d’ours. De plus, la grammaire danoise étant quelque chose de très simple, un peu à l’image de l’anglais, tu as quelque peu de mal avec les fantaisies de la langue française, même plusieurs années après être arrivé en France. (Si on se moque de toi ou si on sous-entend que t’es con pour ça, on risque de ne pas apprécier ta réaction, par contre…)
• Tu fais beaucoup de sport. Au début, c’était pour tenter de te canaliser, pour te donner quelque chose à faire, te filer un exutoire… ça n’a pas forcément marché, avoues-le. Mais par contre, t’es devenu accroc. Les endorphines liées à l’activité, y’a que ça de vrai… Et puis il faut dire que ça t’a quand même doté d’un physique qui ne déplaît pas, ce qui est tout bénéf’. Ca te donne l’occasion de faire un autre type d’activité sportive.
• Tu chipes de plus en plus d’oeuvres d’art ; A la base cela faisait partie des choses que ton père ne prenait jamais : trop de risques, trop fragile, trop d’emmerdes. Les richards n’ont aucun complexe à acheter des tableaux ou des manuscrits à prix d’or juste pour les enfermer là où personne ne les verra… Avec les bons contacts, les revendre est devenu très lucratif. Et puis, ça fait plaisir à Henri.
• T’es un peu trop bourru, trop brut de décoffrage, comme ils disent. Certains te traitent d’ours, se foutent de tes manières. Mais tu t’en fous toi, des convenances. Sérieusement, on s’en cogne, non ? Bon, le problème, c’est surtout ta foutu impulsivité. T’es pas cruel, ni sadique, soyons clairs. Mais oui, t’es carrément sanguin… Tu ne sais jamais trop ce qu’il se passe, quand ton sang fait un tour. T’es trahi par tes propres émotions, qui te retournent comme une crêpe, et tu réponds par la violence. T’es trop colérique, trop bagarreur… toujours sur la brèche, certains te traitent de destructeur, voire d'autodestructeur, d’autres disent que c’est ton mécanisme de protection, comme si t’étais juste un chaton blessé. Tu sais pas. Tout ce que tu sais, c’est que tu te contrôles pas, et que tu détestes ça.  Alors, tu t’excuses toujours après avoir tapé. T’essaies de te faire pardonner, même si t’as pas une seule excuse valable pour tes conneries, pour tes coups et tes cris. Avec Rimbaud, c’est en volant des oeuvre d’art. A ce moment-là, tu vois tout souci s’effacer de son visage bleui par tes poings, et t’as presque, presque l’impression que ça va.
• T’es un gros obstiné, bien têtu, ouip. Une tête de con, aurait dit ton père. Mais en même temps, ça te rend persévérant et fiable. Alors ils ne devraient pas se plaindre ! T’es un bosseur, malgré tes airs parfois indolents. Et si tu sais prendre le recul nécessaires sur tes projets avant de te lancer, pour éliminer les risques inutiles, ça rallonge les délais d’éxécution. Ca peut énerver mais  les gens, tu les emmerdes.
• T’aimes pas voir les gens sniffer des trucs louches… Encore moins quand c’est le petit ; ça te met en colère de le surprendre à faire ça. T’es clean, toi. Tu l’as toujours été. Tu te dopes pas, jamais. Par contre, tu bois, c’est vrai. Parfois, trop. D’ailleurs ça fait faire des conneries, alors tu fais gaffe. Mais je crois que t’as un problème, avec la came ; toi, tu dis que tu te méfies juste des conneries que les gens font sous influence.
• T’es plutôt sociable, bien qu’assez réservé sur les bords, et ça te permet de lier des amitiés ici et là. Tu mens parfois sans trop sourciller et tu triches aux cartes, oui oui. Mais t’es sincères avec les vrais amis, et tu sais pas faire l’hypocrite. T’es même un peu trop direct comme mec, dans la vie de tous les jours... Aussi, il faut avouer que t’as un certain charme, quand même. Ton charisme (et ton corps, ça va avec), il attire les minettes comme les matoux. et comme en plus t’es du genre très tactile (trop tactile), ça dérape très facilement.
• Des contacts, tu en as. Un peu partout, un peu dans un peu tous les domaines. Ca te permet d’avoir du bon matériel, ça t’ouvre les portes des boîtes de nuit, ça met de l’argent sur tes comptes en banque.


,, lemme sit on top of your knees

Morceaux choisis.

♦ Ca a toujours été toi et lui. T’avais pas de mère, parce qu’elle vous a laissé quand t’étais encore trop jeune. Tu ne te souviens plus de son visage, et vous ne parlez jamais d’elle, comme si elle n'avait jamais existé. Personne ne l’a jamais remplacé, dans les draps de ton vieux. Et tu te persuades que c’est mieux comme ça. Qu’elle te manque pas. T’as pas besoin d’une maman, t’es plus fort que ça. T’es un casse-cou. Un casse-couille. T’es un grand, toi. Du haut de tes six ans.

♦ Ta lèvre fendue te lance. Tu lèves les yeux pour croiser ceux de ton père. Il a le nez en sang. Toi, tout ce que tu voulais c’est qu’il te regarde. Qu’il soit content de ce que tu étais capable de faire. T’en avais marre de son absence, marre d’être transparent. Tu lui as piqué ses outils. T’as fait une connerie. Tu t’es même pas fait chopper, (même si ça a failli), mais au final c’est lui qui t’a engueulé quand il compris ce que tu venais de faire et vous avez fini par vous taper dessus. C’est pas un gars violent pourtant, ton père. La preuve, t’as juste treize ans et c’est la première fois qu’il lève la main sur toi.

♦ Ca t’a pas refroidi. T’avais déjà décidé de lui prouver ses torts. Et face à ton entêtement, il a fini par t’apprendre les ficelles du métier, si on peut appeler ça comme ça. Comment forcer les serrures, quoi prendre et quoi laisser. A qui s’adresser. Il a fini par t’emmener avec lui. Au début tu servais de guetteur, t’étais mignon et personne fait gaffe à un gosse. Après, t’ouvrais les portes closes pendant qu’il s’occupait des coffres. Puis t’es passé aux coffres parce que why not.

♦ Un jour il s'est pointé chez un de tes potes, où tu traînais, il t'a dit que fallait que tu rentres et que tu ramasses tes affaires dans les dix minutes. T'as pas compris mais t'as compris quand même. Vous êtes partis pour l’Allemagne, puis finalement la France. T'avais pas dix huit ans et tu parlais à peine anglais, inutile de dire que les autres langues européenne t’y connaissais rien. Mais tu l’as suivi. Parce que c’était toi et lui, et c’est tout.

♦ En France, vous vous êtes vraiment installés. Alors, t’as décidé de prendre des cours, d’apprendre la langue. Au final, t’as surtout pris la langue de ton professeur…. Et le français, il est venu de lui-même, plus ou moins. Henri, il a réussi à t’amadouer, tu sais pas trop comment. Entre deux baises, un semblant de conversation. Et entre deux baffes, une excuse. T’es pas un mec bien, il ferait mieux de s’éloigner, mais il reste. Et il se retrouve mêlé à vos combines, subitement. Et il n’a plus le droit à l’erreur….

♦ Non, l’erreur, c’est un mot qui n’existe plus dès lors que  ton père se fait chopper, à cause d’une putain de balance. Dès lors qu’il couvre pour toi, qu’il prend tous les torts, pour que tu restes clean. Pour te donner une chance d’avoir une vie. Mais toi, t’es con. Alors tu fais des conneries, logique. Tu entres dans la cour des cambriolages de haut vol. Et ça te fait vivre. Et tu te dis qu’il voit les journaux, de là où il est. Tu te dis qu’il sait que c’est toi, tout ça. Tu te dis qu’il doit être à cheval entre rage et fierté, et ça te fait sourire.


pseudo/prénom ≌ Pink Unicorn. âge/pays ≌ majorité ++ / France. type de personnage ≌ c’est un scenar  avis sur le forum ≌ il est pas bien, pour ça que je suis là. autre ≌ Baby don't hurt me, don't hurt me, no more (si tu l'as dans la tête, de rien ♥).
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   Mar 16 Fév - 0:31

Je connais un petit fragile qui va être content tiens :red: !
Bienvenue parmi nous :hehe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   Mar 16 Fév - 0:35

:woot: :hu: :fuck: :fuck: :lolo: :bz: :bz: :fuckme: :fuckme: :lolo: :bitch:

Valides le qu'on ken svp :bril:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   Mar 16 Fév - 0:39

:bitch: toi-même :bitch:
(et coucou Ivanie)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   Mar 16 Fév - 1:20

comme il est joli ce garçon :hehe: bienvenue sur RL !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   Mar 16 Fév - 12:15

excellent choix de scénario :hehe:
bienvenue :hehe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   Mar 16 Fév - 12:23

quel caractère. :hehe:
le métier est super tho. :mdr: :bril:
et c'est interdit de mettre des gifs autant badants. :red: :bave:

je te valide chat. :cr: tu sais quoi faire : recenser ton métier, poster ta fiche de lien, et rp bien évidemment.
bon jeu sur rl!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   Jeu 18 Fév - 19:19

ALORS LA JE PARS QUELQUES JOURS ET :fuck:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Viktor - Baby don't hurt me   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viktor - Baby don't hurt me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vends] Bornes OK Baby et borne dédiée ou européenne
» Regles du BABY-FOOT
» APHRODITE ♦ shut up baby, i'll kill you. - UC -
» Proposition test règles "Baby Face and me" 22/07/2011
» Borne OK baby

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciennes fiches-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: