ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 (fight club)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: (fight club)    Dim 24 Jan - 15:21


©️tumblr.

chastain, robert.

nom complet ≌ Robert Alexandre Chastain. Autant dire qu'à son époque, Robert n'est pas le plus simple des prénoms à porter. Depuis sa petite adolescence, il se fait appeler Robb. âge & date de naissance ≌ Vingt-cinq ans, né un trente-et-un décembre. signe astrologique ≌ Capricorne. Foutue bête à cornes.  origines & nationalité ≌ Français depuis sept générations déjà. Quelques origines belges et suisses parait-il, mais ça remonte à... très loin. job ou études ≌ Robb a passé son bac S avec mention. À 18 ans, il quitte Lyon pour s'engager dans des études d’ingénierie du son à Paris. Il revient à 20 ans avec un diplôme de régisseur de son et de lumière. Il adore son job, et a été engagé il y a cinq ans à la Halle Tony Garnier en CDI. orientation sexuelle ≌ Hétérosexuel. Du moins, rien qui n'ait jamais prouvé le contraire. Enfin, ça, c'est ce qu'il vous dira. Ça serait trop honteux d'avouer qu'il a eu une relation avec un homme. statut matrimonial ≌ Robb est le connard de vos histoires, mesdames. Le beau parleur des histoires sans avenir, le séducteur des nuits à venir. Celui qui vous aura trompé une fois, à qui vous aurez pardonné, et qui recommencera. Celui qui vous quittera alors que c'est vous qui aurez dû le faire depuis longtemps. Et pourtant. Il se débrouille toujours pour être plus ou moins accompagné, même si ce n'est qu'une soirée, qu'une nuit, qu'un café. situation familiale ≌ Un père à la tête d'une grande chaîne d'hôtels de Luxe. Une mère déjà hospitalisée pour Alzheimer. Un divorce qui aurait dû se faire depuis des années et qui ne s'est jamais fait. Papa collait quelques claques à Maman, fut-un temps. Puis les claques sont devenues plus lourdes, plus fortes, plus régulières. Les claques sont devenues autres, aussi, plus que de simples baffes. Heureusement, Maman a perdu la tête, et c'est peut-être ce qui l'a sauvé. Ne restait que Robb sur qui il fallait, de temps en temps, se défouler. situation financière ≌ €€€€. groupe ≌ Panthère. avatar ≌ Taron Egerton.

,, a lil more about u
papa cognait un peu maman. ça a commencé quand robb avait dix ans, c'était assez rare au début, des crises de jalousies inattendues. puis c'est devenu régulier. des gifles aux coups de poings / papa est gérant d'une grande chaîne d'hôtels de luxe dans toute la france. la seule chose de positif qu'il a, c'est de l'argent. beaucoup d'argent / maman, elle, a toujours été sensible, battante mais fleur bleue. puis la tête est partie, et avec elle sa mémoire. elle est internée pour alzheimer depuis que robb a dix-sept ans / alors papa a commencé à se défouler sur lui. à dix-huit ans, robb a été capable de lui rendre coups pour coups et il est parti de la maison / il a été faire deux ans d'étude à paris, pour devenir ingénieur du son. il est finalement devenu régisseur de son et de lumière, il adore ça / quand il est revenu, il s'est pris son propre appartement / maman ne se souvient même pas de son prénom / il déteste qu'on l'appelle robert. c'est robb, robbie à la limite, ou même chaton si vous insistez, mais jamais robert / robb souffre d'une incapacité flagrante à gérer ses émotions, qui le dépassent au moindre excès. si l'on ne devine pas tout de suite sa sensibilité, on sent très bien qu'il peut partir au quart de tour. c'est un sanguin, nerveux et imprévisible, et ses crises de colère le font souvent céder à la violence / sa plus grande peur reste de devenir comme son monstre de père, de lever la main sur une femme, de procéder par imitation / du coup, lui et les femmes, c'est assez compliqué. robb est un beau parleur, un connard de première classe. dès que ça menace de devenir sérieux, il s'arrange pour tout faire foirer, de peur de déraper / il brise des coeurs, mais le seul coeur qu'il a brisé plusieurs fois d'affilée sans que l'on s'en doute, c'est bel et bien le sien / il porte des lunettes pour la lecture et lorsqu'il bosse / d'ailleurs, c'est à la salle de concert de tony garnier qu'il bosse et il s'y plait / il a un bon poste, pourrait s'en sortir aisément, mais demande fréquemment de l'argent à son père, juste histoire de lui soutirer quelque chose qui lui semble légitime après ce tout ce qu'il lui a fait / il est très sociable, souriant, blagueur, déjanté voire enfantin et inconscient / fils unique, ses parents l'ont eu assez tard et sont déjà pas mal âgés aujourd'hui / c'est un fêtard, il fait la fête souvent et a une vie nocturne très active. que cela soit dans les soirées ou bien juste marcher dans la rue déserte, robb adore cette ambiance et sérénité qu'il ne retrouve que lorsque le soleil est couché / il prend des cours de self-défense depuis ses vingt ans, et se débrouille très bien depuis / pour se défouler, il va également aux entraînements de boxe une fois par semaine, mais peu sont au courant. c'est un peu son échappatoire à la violence / il est jaloux, excessivement possessif, contradiction avec son propre comportement frivole. très (trop) protecteur, il n'hésite pas à utiliser la violence si on cherche des noises à quelqu'un à qui il tient.


pseudo/prénom ≌ sans pseudo fixe, prénom le plus courant des forums. âge/pays ≌ plus de la majorité internationale, hors des frontières. type de personnage ≌ inventé.  avis sur le forum ≌  :bril: :bril: autre ≌ :bz:  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 15:21

,, no sound without silence

lyon (2008)
La porte claque. Toute la maison en tremble, comme à chaque fois. Ou peut-être que c'est le frisson que ça arrache toujours à Robb qui lui donne cette impression. Il inspire à fond. En haut, dans sa chambre, il ne risque rien. Comme toujours, il se tapi là-haut. Ils viennent de l'emmener, et elle va lui manquer. Mais c'est vrai qu'elle déraillait, ces derniers temps. Qu'elle ne savait plus vraiment son nom, ni qu'elle avait un gosse, ni qu'elle avait un mari. C'est peut-être mieux pour elle, finalement.
« Robert. » Le ton est dur, froid, autoritaire. Il l'appelle depuis l'étage du dessous. L'adolescent serre les dents. Jusqu'à-ce que ça lui fasse mal, puis il descend. Il ne faut pas le faire attendre. Ne pas le mettre (trop) en colère, si possible. Lorsqu'il se retrouve face à son paternel, Robb le dévisage longuement en silence, les bras croisés. L'autre est debout et le fixe droit dans les yeux. Un regard de prédateur. Celui qui a réussi sa vie, et qui écrase les autres sous ses chaussures. Son fils le dépasse presque ! Mais il lui manque quelques centimètres. Ce qui l'arrange bien pour pouvoir le regarder de haut, encore un peu. Le corps et les muscles de Robb se tendent, parcourus de cette électricité magnétique et néfaste dès que son père est dans les environs. Pourtant maintenant, il sait qu'il n'a plus rien à craindre pour sa mère. Il ne pourra plus jamais la toucher. « Tu sais, maintenant que ta mère est partie... » commence-t-il, mais Robb n'écoute déjà plus. Il fixe les poings serrés de son géniteur (il a de plus en plus de mal à l'appeler "père"). Il a continué, mais Robb n'a plus suivi le cours de la discussion. C'est peut-être ça qui l'a énervé, ou peut-être qu'il ne cherchait qu'une excuse. Le premier coup, au ventre, le plie en deux. Quand il se redresse, les jointures serrées et blanches de son père viennent s'écraser contre sa joue avec une telle violence que Robb se retrouve rapidement au sol.
« Tu comprends, ils m'ont pris ta mère, ces idiots d'infirmiers. Alors faut bien que j'trouve un autre punchingball. » Robb sent l'odeur de poussière qui colle au parquet. Il ouvre la bouche, mais son père le dissuade de protester avec une simple pression de son talon sur ses doigts. Il ferme les yeux.

paris (2009)
Il a pu partir.
Enfin. S'échapper. Ses avants-bras témoignent de ses coups, des brûlures de clopes sur sa peau d'adolescent, de ce qu'il a dû endurer. Puis quelques jours avant son départ pour la capitale, il lui a répondu avec tellement de forces que son père s'est avoué vaincu. Pour ce soir-là.
Il regarde le ciel pluvieux, au moment-même où une jeune fille s'avance vers lui. Elle écrase ses lèvres contre les siennes, et Robb se détache enfin de sa contemplation des nuages pour l'attirer contre lui. Ça, c'est juste avant qu'une main se pose sur son épaule. « Robb. » Merde. Il connait cette voix.
Il se retourne vers Lucie en se détachant de l'autre fille. Il ouvre la bouche mais elle ne lui laisse aucune chance de s'expliquer et vient gifler sa joue avec violence. Il porte la main à son visage, choqué. « T'es malade ? » lui demande-t-il, sourcils froncés. Pour toute réponse, il en reçoit une deuxième, sur l'autre joue.
Lucie, c'est sa copine. Enfin, celle qu'il a à Lyon. Il est arrivé à Paris depuis deux semaines et.. et il a déjà déconné. Mais de toute façon, il avait prévu de la quitter. Lucie, il l'aime bien (p't'être même un peu trop) et justement, ça sent mauvais. Il ne veut pas. Il ne veut pas un jour devoir lever la main sur elle, parce qu'il va devenir pareil, n'est-ce pas ? Parce qu'il va se changer en monstre comme son père, tous les gosses battus font pareils, il parait. Et Robb en est persuadé. « À peine parti, t'es déjà dans les bras d'une autre, mais je rêve ! T'es vraiment qu'un sale connard ! Enfoiré va. » Il encaisse sans dire mot. C'est à peine s'il hausse les épaules. « Tu sais très bien comment je suis, joue pas la surprise. » Ses yeux lui lancent des éclairs, et Robb se dit qu'elle est terriblement sexy, à cet instant-là. Il est très calme, ce qui est rare, lui qui cède si souvent à la colère. Elle ne s'adresse plus à lui, dévisage la fille qui est restée en retrait, surpassée par les évènements. « Ne reste pas avec ce pauvre type. Il te brisera le coeur. Il va te tromper comme il m'a trompé. J'sais pas ce qu'il a dans le crâne, mais c'est une ordure. Alors laisse-le avant qu'il soit trop tard, et qu'au final, ça soit même lui qui te laisse, comme si c'était toi la fautive. Mais c'est lui, ce connard, y a un truc de pas net dans sa tête. »
En effet. Un truc de pas net. Robb joue le détaché, il écoute à moitié – pourtant, Lucie, elle l'a bien cerné. Elle le connait depuis tellement longtemps, aussi. Il sait bien que lorsqu'il rentrera après ses deux ans d'étude, il retournera la voir. Elle ne le reprendra pas, mais il sait qu'il réussira peut-être à retourner dans son lit, au moins une fois. Elle s'en va sans un regard pour lui, et il a un sourire suffisant sur les lèvres. Insupportable. L'autre fille semble hésiter et il tourne vers elle un regard inquisiteur. Il lui laisse le choix, il ne va pas la retenir. Elle s'avance vers lui et se blottit dans ses bras. C'est ça, tout le soucis. C'est que même si c'est un connard démontré, elles restent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 15:23

j'ai entendu le mot bébé ? :yay:
Taron est un excellent choix :cr:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 15:33

T'as bien entendu on dirait :siffle: :yy: 
Merci, je te retourne le compliment :cr:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 15:45

Taron est tellement un bon choix. Et puis ce métier quoi. :fall:
Bienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 15:46

Merci ma belle :bril: I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 18:13

ROBB. :love: ( :lolo: )
J'aime beaucoup ton début de fiche, vivement qu'il y en ai plus à lire encore. :siffle: :yy:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 18:57

Merci ma belle petite Caro :hehe: :hehe: I love you 
Je continue vite :mm:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 19:10

AAHAHAHAHA REGARDEZ IL S'APPELLE ROBEEEERT :mdr: (pardon)
taron ekhjnzfiuj mes hormones adieu :yy:
bienvenue chez toi :luv: :mcr:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Dim 24 Jan - 19:14

Benji, fais gaffe à tes fesses :siffle: :fire: :dead: 
Tes hormones peuvent revenir, c'est important :yy:  Merci beaucoup, j'avais hâte que tu passes par là pour pouvoir te dire que t'es sexy, voilà :mg:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 390
≌ FACE, CREDITS : emma roberts (©honeybones)


,, hear me roar.
≌ disponibility: (4/4) ✯
≌ contacts:

MessageSujet: Re: (fight club)    Lun 25 Jan - 13:45

taron est vraiment beau :bave: bienvenue ici I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: (fight club)    Lun 25 Jan - 21:33

mon bichon tout est bon pour moi :moh: p'tit bout de bébé, qui a peur d'être comme son papa :moh: faudra un lien avec benji, que robbie le motive à faire du sport pour compenser la clope :mdr:
j't'ai validé, tu te démerdes pour la suite hein ? :mcr:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (fight club)    Mar 26 Jan - 0:12

Merci Mathilde I love you
Merci beaucoup Benji :moh: Il fait beaucoup de sport alors y a moyen qu'ils se retrouvent :hu: Ouais t'inquiètes, j'vais gérer pour la suite :swag:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (fight club)    

Revenir en haut Aller en bas
 
(fight club)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fight Club !
» NR fight club Paris vidéo pour la rentrée !
» Fight Club - Tyler Durden
» Discussion autour du FIGHT CLUB
» [Fight Club] Emma Sacre vs Kitty Rage

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciennes fiches-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: