ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 you're a total right swipe w/ Marius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: you're a total right swipe w/ Marius   Mer 3 Fév - 1:50

Ne parle pas aux inconnus, avait-on appris très tôt à Caroline. Ses parents, citadins d'origine, s'étaient toujours inquiétés, même dans leur petit patelin et la voir partir pour Lyon ne les avait pas rassuré. Ils ne seraient probablement pas très fiers de savoir qu'elle acceptait régulièrement de les rencontrer, ces inconnus. Après moult désillusions amoureuses, ces rencontres aléatoires, convenues après quelques messages échangés sur Tinder ou ailleurs, étaient presque devenues une habitude. Elle n'en avait pas honte, ne s'en vantait pas non plus et malgré quelques déceptions, elle continuait à apprécier le concept. C'était simple, direct et la majorité des garçons ‒ et quelques filles ‒ rencontrés cherchaient exactement la même chose qu'elle. De la nouveauté, de quoi se divertir pour un soir, peut-être deux sans grandes attaches et peu importait qu'on la taxe de traînée dès qu'elle avait le dos tourné. S'il y avait bien quelque chose que Caroline assumait pleinement et même revendiquait, c'était bien cette liberté à disposer de son corps et de son temps comme elle le souhaitait. Oh, quantité de ses rendez-vous ne terminait pas au lit, heureusement. Il y avait quelque chose de curieusement agréable dans un verre partagé avec un inconnu, dans la découverte d'une voix, d'un rire jamais entendu auparavant. Caroline aimait cette nouveauté constante, alors elle n'avait pas hésité un seul instant à proposer à Marius de se voir. Le courant semblait passer naturellement avec lui, virtuellement du moins, et il était toujours agréable de croiser quelqu'un avec de la conversation sur ce genre de réseaux, au lieu d'un simple « tu baises ? » aussi impersonnel qu'agaçant.

Cette fois, Caroline avait été prévoyante, un peu trop même et le quart d'heure de marge qu'elle s'était laissée en cas d'emmerdements relatifs au métro s'était transformé en dix minutes d'avance, au grand dam du serveur qui l'observait avec désapprobation. Peut-être que venir au Juliette n'était pas la meilleure idée qu'elle ait eu, compte tenu de son expérience avec l'endroit. Avec un peu de chance, elle n'aurait pas à se réfugier aux toilettes si Marius décidait de lui poser un lapin comme l'avait fait l'enfoiré du mois dernier. Il était peu probable que Mathilde se trouve une fois de plus sur son chemin pour la sauver de l'embarras de toute façon. « Hé, s'il vous plaît, héla-t-elle le serveur qui, elle l'aurait juré, sembla pousser un soupir de soulagement. Vous savez quoi, je vais commander, d'accord ? Je vais prendre, disons, une corona. Fraîche si possible » Elle ne prenait, hélas, pas le soleil en terrasse mais une bière lui donnerait un peu l'impression d'être en été, en attendant que les températures remontent un peu. « Merci » murmura-t-elle avec un sourire vaguement forcé. Ce n'était absolument pas de la faute de ce pauvre type mais elle ne pouvait s'empêcher d'être vaguement mal à l'aise. Non, vraiment, prévoir une rencontre Tinder ici n'était vraiment pas une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're a total right swipe w/ Marius   Mer 3 Fév - 20:22


you're a total right swipe.

ft caroline

Marius s’était levé vers onze heure ce matin, il ne travaillait pas. Cela faisait un petit moment qu’il n’avait pas eu un matin de semaine ou il ne travaillait pas, et il en avait tiré le plus grand profit. Cependant loin de lui l’idée de se la toucher toute la journée, il avait prévu pas mal de chose le bougre. Avancer son scénario, réparer la porte de l’armoire de sa chambre ou encore écrire une critique sur son blog. Autant dire que s’il avait bien profité de sa grasse mat’, son après-midi allait être lui un peu plus chargé. Surtout qu’à dix-neuf heure il avait un rencard avec cette fille, Caroline. Qu’il avait « rencontré » sur tinder. Cela faisait quelques mois maintenant qu’il était sur tinder et on peut dire que ça marchait plutôt pas mal pour lui, tout du moins en termes de rencard, pour la suite c’était moins la folie mais c’était toujours mieux que rien hein. Mais on s’égard, revenons-en à Caroline. Après un match et quelques jours de discussion intensive, de blagues plus ou moins drôles et d’allusions plus ou moins bien senties, il avait obtenu un rencard. Parce que oui le garçon avait besoin de quelques jours de discussion avant de proposer à une fille un rencard. Il ne faisait pas partie de ceux qui envoyaient directement un « tu baise ? », non. C’est mal connaitre le garçon. Marius il fallait qu’il y mette un peu les formes, c’était un gentleman. Enfin, ne nous le cachons pas, il espérait un résultat assez proche du « tu baise ? » au final. Gentleman peut-être, mais homme avant tout. Et surtout il n’avait pas la tchatche ou le game suffisant pour matcher une demoiselle et la mettre dans son lit le soir même.

L'après-midi s'était écoulé et, dix-huit heure sonnait. L'heure pour Marius de commencer à se préparer pour éviter d'être à la bourre. Au final son après-midi avait été bien moins productive qu'il l'avait prévu puisqu'il n'avait absolument rien fait de ce qu'il avait prévu. Le petit bâtard. Il n'avait pas trouvé son scénario, la porte de son armoire trainait toujours dans sa chambre et, la critique pour son blog je n'en parle même. Le tout s'étant transformé en grand netflix and chill. Bon au moins après ça il pourra faire une critique sur l'ensemble de la filmographie de Jim Carrey. Bref, trêve de plaisanteries, il était dix-huit heure et il fallait qu'il se prépare, vraiment. Il avait horreur d'arriver en retard et, surtout il préférait largement arriver avant la fille avec qui il avait rendez-vous. Une douche, un brossage de dent, un coiffage/décoiffage et, un peu de parfum plus tard, il était enfin près. Il était dix-huit heure trente. Il n'allait peut être pas arriver en avance mais il serait à l'heure et normalement là, avant que Caroline n'arrive, car c'est bien connu que les filles n'arrivent jamais à l'heure.

Ca y est, il était au lieu de rendez-vous. Le Juliette, dans le sixième. Pile à l'heure au final mais malheureusement, pour une fois, il n'était pas le premier à être arrivé. Caroline était déjà là en train de boire une corona. - Au bordel elle est déjà là ! - pensa alors Marius. Une boule au ventre commençant à faire son apparition. Il se rapprocha de sa table l'air le plus détaché possible, essayant de ne pas montrer qu'au final il stressait pas mal. Haha. "Salut !" lança-t-il une fois arrivé à ses côtés. "Caroline ?" dit-il sur un ton faiblement interrogatif, un sourire légèrement crispé apparaissant sur son visage. Non sérieux ? Tu crois ? T'en as d'autres des questions comme ça ? Parce que tu risques de vite de rentrer chez toi si tu continues comme ça mon gars. Enfin bon, il se pencha vers elle pour lui faire la bise, et s'installa en face d'elle. "Ca va ? J'espère que ça fait pas trop longtemps que t'attends…". T'es à l'heure mon gars, si elle est déjà là et qu'elle se plaint c'est une peu de sa faute quand même, tu crois pas. Allez, respire Marius, ça va bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're a total right swipe w/ Marius   Jeu 4 Fév - 3:25

La mousse de la bière posée devant elle n'avait pas eu le temps de s'étioler lorsqu'enfin, son rencard apparut. Caroline n'était pas un modèle de patience et elle nota mentalement de ne plus jamais, jamais arriver en avance à ce genre de rendez-vous. C'était un coup à voir son moral totalement abattu par les regards de pitié des autres clients, sans oublier cet abruti de serveur qui avait l'air convaincu qu'elle allait encore se voir poser un lapin. Dans un élan de satisfaction purement puéril, elle lui adressa une moue suffisante avant de reporter toute son attention sur Marius, lequel n'avait pas l'air particulièrement à l'aise. Rassurant, au moins elle n'était pas la seule à être nerveuse. Ce n'était peut-être pas son premier rencard de la sorte mais il fallait s'attendre à tout avec Tinder, mecs tordus comme types prétentieux et bien trop sûrs d'eux. Jusque-là, il ne lui semblait ni étrange ‒ encore que, ce n'était pas toujours visible physiquement ‒ ni trop à l'aise. Aucune mauvaise surprise pour le moment donc. Il lui semblait vaguement familier, sans doute à cause des quelques photos sur son profil, ce qui était tout aussi réconfortant que son apparent inconfort. « C'est moi » confirma-t-elle avec un sourire qu'elle espérait moins crispé que le sien. A vrai dire, c'était toujours vaguement intimidant de rencontrer quelqu'un de cette manière, peu importe la facilité des échanges virtuels. Dieu merci, il ne resta pas planté devant elle longtemps et prit place juste en face, après une bise qui soulagea Caroline plus que de raison. Au moins, il n'était pas dégoûté par l'idée d'un contact physique, si fugace soit-elle, comme le dernier type qu'elle avait rencontré ‒ expérience tout à fait perturbante qu'elle n'était pas prête à réitérer, ni dans un futur plus ou moins proche, ni jamais. « Non, non, t'inquiète, j'étais un peu en avance. Je déteste être en retard, surtout à cause du métro. Et j'ai juste commandé parce que ce charmant serveur juste là avait l'air prêt à m'étrangler si j'attendais encore ici sans commander » Elle n'était venue qu'une seule fois pourtant mais de toute évidence, elle lui avait forte impression. Caroline était familière avec le phénomène. Elle oubliait rarement un visage, même aperçu brièvement et ‒ merde, oui, il lui semblait bien l'avoir déjà croisé. Marius, pas le serveur, évidemment. Elle fronça légèrement les sourcils, incapable de  se rappeler où et quand elle l'avait déjà vu. Si tant est que ce fut le cas, parce qu'après tout, elle avait vu ses photos et elle aurait probablement dû se poser la question à ce moment-là. Elle se secoua, réalisant qu'elle devait avoir l'air d'une idiote, à l'observer ainsi sans rien dire. « Désolée, désolée, je voulaispas te mettre mal à l'aise en te fixant ou quoi que ce soit. Juste, pendant une seconde j'ai cru, je sais pas, qu'on s'était déjà croisé, enfin, bref. Désolée, répéta-t-elle avec un sourire, secouant la tête. Je dois être un peu fatiguée, passons. Qu'est-ce que tu prends ? » s'enquit-elle, prête à parier que son bon copain le serveur n'allait pas tarder à leur sauter dessus pour s'assurer qu'ils consommeraient bien tous les deux et non qu'ils partageraient la bière qu'elle avait commandé un peu plus tôt. Comme si c'était son genre, franchement. Jamais avant le cinquième rendez-vous au moins ‒ autrement dit, jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're a total right swipe w/ Marius   Jeu 4 Fév - 9:21


you're a total right swipe.

ft caroline


Marius était donc assis en face de Caroline. Essayant d'apparaître le plus détendu possible. Ce qui n'était pas forcément facile tant il pouvait stresser dans ce genre de situation, mais il aimait à penser qu'il commençait à maîtriser cet air, au final, faussement décontracté. Que tu crois mon gars ! Que dalle. Enfin je veux pas te stresser, je dis juste ça comme ça. Alors que Caroline lui expliquait qu'elle était arrivée en avance et, que du coup non, elle ne lui en voulait pas de l'avoir un peu fait attendre, Marius fit un petit signe au serveur pour qu'il vienne prendre sa commande à lui aussi. Echec. La loose. Maintenant il ne restait plus qu'à espérer que Caroline ne l'ait pas vu non plus. Après, Marius aurait peut-être dû faire un signe un peu plus visible que légèrement lever un index. Niveau interpellation d'un serveur dans le milieu, c'est pas forcément un classique on dira. "Ah ouf, cool. J'avais un peu peur de faire une mauvaise seconde première impression" dit-il un nouveau sourire un peu moins crispé se dessinant sur son visage. Ouais parce que Marius il compte son approche sur tinder comme la première première impression et, du coup ça lui permet de faire des blagues. Pas forcément très drôle certes, mais il espérait détendre l'atmosphère. Qui n'était quand même pas la plus tendue du monde précisons le. Caroline se mit alors à le fixer et commença à lui expliquer qu'elle pensait l'avoir déjà vu quelque part. BAM ! C'est à ce moment-là que ça frappa également Marius. Il avait déjà vu Caroline quelque part. C'était sûr. Il avait une bonne mémoire pour ça le Marius. Par contre, pour savoir ou il a mit son scénario là, il y a plus personne. "Je vais prendre une kilkenny du coup. Mais par contre maintenant que tu le dis je crois que tu as raison. On s'est déjà croisé c'est sûr." Il ne lui restait plus qu'à savoir où. Allez Marius fait tourner tes méninges je suis sûr que tu peux trouver où avant que le serveur ne te ramène ta kilkenny. Et puis en plus avec tout ça, tu as déjà un petit sujet de conversation, plutôt cocasse d'ailleurs. Ca t'éviteras de passer une demi-heure à la regarder dans le blanc des yeux comme pendant ton dernier rencard. Ce qui serait quand même un plus non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: you're a total right swipe w/ Marius   Lun 15 Fév - 4:36

On avait plus gênant, comme début de premier rendez-vous. Caroline en avait certainement connu de plus embarrassants et il y avait un moment qu'elle n'avait pas ressenti le besoin pressant de trouver un prétexte pour s'échapper. Mais non, pas aujourd'hui. Restait cette curieuse impression de déjà-vu, bien sûr, mais ce n'était pas si particulier, à bien y réfléchir. Il y avait une foule de raisons pour lesquelles le visage de Marius lui paraissait si familier. Alors pourquoi en parler, sinon pour passer pour une idiote, voire une cinglée ? Erreur de débutante, vraiment. Il lui semblait sympathique et à peu près aussi à l'aise qu'elle, ce qui était stupidement réconfortant. Caroline dissimula son sourire derrière sa bière devant sa tentative ratée d'attirer l'attention du serveur. Ça, mieux valait le garder pour soi. Inutile d'en rajouter ou le malaise allait vraiment s'installer. Après tout, leurs échanges avaient paru si naturels jusque-là, alors ce n'était peut-être l'affaire que de quelques minutes, le temps de passer outre sa petite bourde. Qui n'en était pas une, manifestement. Caroline haussa un sourcil, surprise d'apprendre qu'il partageait son impression. De toute évidence, ils s'étaient bel et bien déjà vus. Quand, où, comment, Caroline était bien en peine de mettre des mots là-dessus mais il n'était décemment pas possible qu'ils aient la même sensation. Les coïncidences de ce genre-là, Caroline n'y croyait pas. « On a dû se croiser alors, reprit-elle avec un sourire, je ne sais pas où, on a peut-être des amis en commun ? Ou je ne sais pas, tu travai- oh. Attends. Oh merde » Merde en effet. Ce n'était pas une sensation, une impression ni le vague sentiment de reconnaître des traits peut-être connus, un peu familier. Non, elle avait déjà vu son visage et elle savait où. Quand, où et comment. Elle laissa échapper un éclat de rire nerveux, un rien déstabilisée par le souvenir de leur première rencontre. « Tu travailles à la Fnac, c'est ça ? » demanda-t-elle, connaissant pourtant pertinemment la réponse. C'était là-bas qu'elle l'avait rencontré, là-bas qu'ils s'étaient déjà vus, là-bas qu'elle s'était montrée sous l'un de ses plus mauvais jours ‒ mais après tout comment était-elle sensée savoir qu'elle finirait par boire un verre avec cet agaçant conseiller qui ne comprenait pas que non, elle ne voulait pas de ce dvd ? Et surtout comment aurait-elle pu savoir que ce type-là était le même mec qui l'aidait généralement à prévoir ses soirées ciné et autres dimanches après-midis à naviguer entre deux vieux films ? C'était une blague, franchement. « Ca y est, oui. La Fnac. Tu as un blog ciné aussi, non ? Enfin je sais pas pourquoi je te pose la question, je sais très bien que tu as un blog, je lis ton blog » Voilà, les robinets étaient ouverts, elle allait se mettre à parler sans discontinuer, étalant sa gêne aux oreilles de tous ‒ ou en tout cas, à celles de Marius. « Tu ne dois pas t'en souvenir, enfin j'espère que tu t'en souviens pas mais mh, j'ai été un peu désagréable le jour où on s'est vu. A la Fnac je veux dire, pas ici, maintenant. A ma décharge, je suis extrêmement difficile quand il s'agit d'acheter un film. Ou un bouquin ou même un cd, c'est pas juste restreint à ton rayon. Ton domaine. Tout ça. Désolée, vraiment. Mais j'aime beaucoup ce que tu fais sinon » Ses joues étaient certainement écarlates, à en juger par la chaleur de sa peau. A nouveau, elle baissa les yeux, se félicitant d'avoir déjà commandé. Mieux valait boire, avant de repartir dans un nouveau round de conneries inintelligibles.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: you're a total right swipe w/ Marius   

Revenir en haut Aller en bas
 
you're a total right swipe w/ Marius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoleon: Total War Live - Streaming
» Statistiques des soldats de Napoleonic II: Total War
» Napoleon: Total War
» Empire Total War
» Tournoi d'adieu à Medieval II : Total War

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: