ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 unsteadyⱷ aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: unsteadyⱷ aaron   Mar 2 Fév - 21:03



A little unsteady...

ft. Aaron Vaudeville




Citation :
« Salut toi, on se rejoint dans le vieux lyon à 15h? Bref, moi j'y serai en espérant t'y voir.»
Envoyé. La jeune femme rangea son portable dans les poches de son jeans, puis elle enfila ses chaussures avant de repasser une dernière fois devant le miroir pour se passer une main rapide dans sa longue tignasse. Puis, elle laissa une note à sa mère pour la prévenir qu'elle était sortie. La demoiselle s'empara de son ipod, puis elle s'empressa de le mettre en route pour rendre le trajet moins ennuyant jusqu'à la cinquième. Étant née ici, Romy adorait particulièrement la cinquième et son architecture remplie d'histoires de toute sorte. Depuis plusieurs semaines, les deux jeunes gens se rencontraient en cachette loin des regards curieux, mais surtout loin des regards de son frère. Romy savait très bien qu'elle n'arriverait jamais à lui faire comprendre quoi que ce soit en rapport avec Aaron, il déteste ce mec là et la haine semble prendre le dessus sur tout. Tout ça à cause d'une histoire de fille, évidemment Romy connaissait la situation, mais elle n'arrivait pas à mettre un terme à ses rencontres avec le jeune Vaudeville, évidemment l'attirance en était pour quelque chose, mais en même temps c'était plus que ça, elle appréciait grandement sa compagnie et sa présence. Ne faisant pas partie des histoires, elle ne pouvait pas totalement se ranger du côté de son frère, malgré tout ce qu'il pouvait dire à son sujet. Elle ne pouvait pas s'y résoudre tout simplement. La jolie brune finit par arriver dans ce que l'on appelle le vieux Lyon, elle continua de marcher jetant un oeil autour pour voir si elle ne pourrait pas l'apercevoir, puis elle sortit son portable qu'elle garda en mains au cas où. Peut-être, avait-il décidé de ne pas se présenter connaissant largement les risques de se retrouver avec elle. Sincèrement, Romy avait parfois l'impression de se retrouver dans un remake pourri de Shakespeare.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Mar 2 Fév - 21:30

le téléphone vibre, tu fais même pas attention, t'es occupé à lire. tu lis, simplement, puis finalement tu te demandes qui ça peut être. tu t'en empares et regarde le destinataire, ou plutôt la destinataire. romy. tu souris, tu sais pas trop pourquoi, mais tu sens ce sourire se faire une place sur tes lèvres, il s'étire, lentement doucement, en même temps que ton envie de la rejoindre. c'est pas le meilleur choix, mais au fond tu t'en contre fiche pas mal du meilleur choix, tu n'as jamais avancé en fonction de ce que les gens pouvaient peser de toi, sinon, ça ferait longtemps que tu serais loin. t'avances, tu fais ce que tu veux, et tu te fais des ennemis, tant pis. tu hausses les épaules, machinalement, avant de fermer ta distraction que tu ranges méticuleusement dans la bibliothèque. tu t'empares d'une veste et t'es déjà en route vers le cinquième. le métro va être ton compagnon de trajet. arrivé sur place, t'avance, tes yeux la cherchant du regard. tu lui as pas dit oui, tu lui as pas dit non. en fait, tu l'as pas prévenu, mais elle doit savoir que si tu peux pas tu préviens, que si tu dis rien, c'est que tu viens. alors comme ça, t'arrives, tu te déplaces, jusqu'à l'apercevoir au loin, les yeux penchés sur son téléphone. elle n'est pas anodine cette romy, elle est bien plus que ça, elle est ... elle est elle, elle et ses yeux azurs, elle et sa tignasse de rêve, elle et ses sourires d'ange, elle et son regard de démon. elle et sa manière qu'elle a de t'attirer. elle et sa manière de te résister envers et contre tout. tu l'observes, un instant, parce qu'elle est magnifique, parce que t'as envie de la regarder sans qu'elle te voit, l'observer et enregistrer ses mimiques, ses réactions avant de venir te dévoiler. ce que tu finis par faire, elle te remarque avant que tu n'arrives à sa hauteur et c'est un sourire des plus sincères qui s'ancre sur ton visage. tu t'approches avant de venir la serrer dans tes bras sans même lui laisser les choix. t'es plutôt tactile, avec tout le monde. encore une fois, t'en as rien à faire de ce qu'on peut penser de toi. « princesse romy a enfin pu se libérer pour moi, je suis comblé. » tu lui dis, à l'oreille, avant de venir lui déposer un léger baiser sur la joue. tendre, affectueux mais aussi légèrement sauvage. « aller, range-moi ce téléphone, là, t'es à moi pour une durée encore indéterminée. » cette fille est une perle, elle a ce courage, cette fantaisie mais surtout sa propre opinion. tu sais très bien qu'elle est au courant de ce que peut penser son frère de toi. son frère, adnan, et pourtant elle est toujours là, elle ne te tourne pas le dos, et rien que pour ça, tu la respectes énormément. en contre parti, tu évites le sujet, radicalement, sauf si elle pose des questions, tu réponds, honnêtement, t'es pas un menteur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Mar 2 Fév - 22:15



A little unsteady...

ft. Aaron Vaudeville

[i]elle demeure là, plantée sur place, ses grands yeux rivés sur son portable dans l'attente de le voir apparaître. puis soudainement, il apparaît enfin alors qu'elle relève les yeux elle le voit qui s'avance et elle lui renvoie le même sourire qu'il lui fait. aaron, ce mec terriblement séduisant, mais également très cultivé et d'une grande prestance, d'une assurance qui lui sort par les pores de la peau qui fait du bien, du moins c'est ce que romy ressent lorsqu'elle se retrouve à ces côtés. de façon naturelle, il vient la prendre dans ses bras et n'étant pas très grande, romy a l'impression qu'elle va se faire briser en étant dans ses bras, mais elle ne se lasse jamais de ce contact. inconsciemment elle hume son parfum, puis un sourire se dessine à la commissure de ses lèvres lorsqu'elle l'entend lui murmurer ces mots à l'oreille; « princesse romy a enfin pu se libérer pour moi, je suis comblé. » la demoiselle finit par plonger son regard dans le sien lorsqu'il reprend la parole, puis elle mentionne tout en rangeant son portable dans sa poche de son jeans. « une durée indéterminée? eh bien, je vais devoir rentrer avant minuit sinon, je risque de me transformer en grenouille.» évidemment, elle déconne la petite et elle adore ça. il faut dire qu'il lui a donné une piste aussi en la surnommant affectueusement princesse. « allez on y va.» elle ne savait pas trop, où ils allaient se diriger, mais elle savait pertinemment qu'ils n'allaient pas s'ennuyer en étant ensemble. elle s'empara de son bras, puis elle commença à marcher tout en demandant; « sinon, ça va toi? » Lui jetant un bref regard, elle savait que le sujet adnan n'était pas réellement un sujet adéquat à discuter entre eux, mais elle savait aussi qu'il répondait à ses questions sans problème si elle en avait. par contre, là elle n'avait aucunement envie de se prendre la tête ou d'angoisser, elle souhaitait juste profiter du moment. tout en marchant, elle ressortie son portable et s'empressa de dire; « attend, c'est pour la bonne cause.» elle eut un petit sourire et elle prépara son portable à prendre une photo se mettant légèrement sur la pointe des pieds, elle vint déposer ses lèvres sur la joue du jeune homme tout en regardant l'objectif, puis elle appuya. finalement, elle valida la photo en disant; « m'ouais, je suis canon ça va.» elle eut un large sourire amusé ayant fait exprès de ne pas parler de lui, puis elle rangea son portable de nouveau reprenant son chemin, se disant qu'elle doit s'organiser pour ne pas que son frère tombe là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Mar 2 Fév - 23:37

elle fait référence aux nombreux contes de fée et tu souris comme si tu sais bien le faire. tu l'observes tout en haussant les épaules. les contes de fée, t'y as jamais cru, ça n'existe pas, la princesse, le prince, et le "ils eurent beaucoup d'enfants", non c'est faux, fugace, une douce illusion servant à bercer les pus faibles. t'es pas faible, t'es réaliste. « tu ferais une bien belle grenouille tiens. » elle finit par passer son bras sous le tien et commencer la danse. la danse de l'interdit, de la séduction et de l'avenir. tu la suis, méticuleusement, sans réellement savoir où vos chemins vous mènes. tant que tu restes à ses côtés tu ne te poses pas de questions, tu pourrais d'ailleurs marcher pendant des heures sans jamais te poser la moindre question. « je suis avec toi, je ne pourrai pas aller mieux ! » réponds-tu, du tas au tac, c'est vrai. après tout, dès que t'es accompagné, t'es heureux, il t'en faut pas beaucoup, tant que t'es bien accompagné, il vaut mieux préciser. romy est une très bonne compagnie, peut-être parce que t'as toujours la sensation d'être important, d'être quelqu'un quand t'es avec elle, sans non plus tout diriger. tu ne te sens pas supérieur, tu te sens égal, pareil, similaire. vous jouez sur le même plateau, peut-être qu'elle représente la reine et toi le roi ... seulement, les deux ne se retrouvent pas dans le même clan. vous vous faites face tout en avançant ensemble, main dans la main jusqu'à ce qu'elle arrête et sorte son téléphone. t'as pas le temps de répliquer qu'elle se justifie et prend une superbe photo. elle se met sur la pointe des pieds et se permet de te laisser un léger baiser sur la joue. t'es tenté de tourner la tête au dernier moment, mais tu n'en fais rien, tu restes calme, droit et élégant, pour une fois. « t'illumine forcément tu sais pourquoi ? parce que je suis à côté toi ! mais c'est vraiment pas sympa de prendre des photos sans même me montrer à quoi je ressemble. t'as intérêt à ... au moins me l'envoyer. » t'hausses les épaules avant de l'observer, discrètement. tu regardes ses cheveux danser derrière elle, se mouvoir dans un certain sens tout en suivant leur course. ils s'échappent mais reviennent sans cesse dans leur position d'origine, comme guider par une force inconnue. « et toi alors ? comment vas-tu ? ca fait un moment qu'on ne s'est pas retrouvé tous les deux ... Seuls. » te permets-tu de préciser, histoire qu'elle comprenne où tu veux en venir. vous jouez, c'est ce que vous faites de mieux ensemble, jouer avec le danger, les interdits les vices et toutes ces choses qui ne devraient pas être joués. les sentiments, la séductions, la provocation et autres. vous jouez avec vos propres armes, prêts à faire craquer l'autre, comme le dernier but, le premier but et tous les buts réunis. tu joues, et en même temps tu aimes tellement jouer que ça en devient bien trop naturel.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Mer 3 Fév - 2:08



A little unsteady...

ft. Aaron Vaudeville

en vrai, tu y crois pas trop non plus, mais t'as quand même ton coeur d'enfant du coup souvent tu te laisses tenter à y croire et t'embarques dans cet univers de princes et de princesses. c'est drôle, tu te bats pour obtenir ton indépendance, tu t'engueules avec ton frère parce qu'il refuse de te laisser grandir et pourtant tu agis souvent encore comme une enfant. t'as l'impression d'être comme peter pan, tu te refuses de grandir, mais tu demeures quand même intriguée par ce monde d'adultes qui t'envahit. « tu ferais une bien belle grenouille tiens. » tu souris doucement, ouais c'est probablement l'une des première fois qu'on te lance un compliment sous cette forme et ça t'amuses. puis voilà, qu'il enchaîne; « je suis avec toi, je ne pourrai pas aller mieux ! » tu dois retenir ton petit coeur de ne pas s'emballer, tu ne peux pas te permettre qu'il s'emballe puisque tu sais pertinemment que tu dois te protéger un peu sinon, tu risques de souffrir et tu n'as pas envie d'aller pleurer dans les bras de ton frère et qu'il te dise, qu'il avait raison, qu'il t'avait prévenu. malgré tout, un sourire doux se dessine à nouveau sur ton visage, à croire qu'avec lui tu as le sourire facile. sur un coup de tête, tu prends ton portable et tu décides de prendre une photo pour immortaliser le moment, tu serais menteuse de dire que tu ne profites pas de cette proximité durant la photo, mais en même temps c'est tellement naturel et rien n'est nécessairement calculé au contraire. y'a ce jeu de séduction entre vous, cette danse que vous faites à deux et qui frôle les divers interdits.« t'illumine forcément tu sais pourquoi ? parce que je suis à côté toi ! mais c'est vraiment pas sympa de prendre des photos sans même me montrer à quoi je ressemble. t'as intérêt à ... au moins me l'envoyer. » t'affiches une petite moue, gardant ce sourire et tu réalises qu'il a le sens des mots, une habileté, une aisance et qu'il sait parler aux femmes et ça te plait de te faire séduire en vérité. ce jeu s'est installé doucement entre vous et maintenant tu es le personnage principal en plein contrôle de tes moyens ou presque, t'es consciente que parfois le terrain est dangereux, mais tu continues tout de même la partie comme si tu ne pouvais pas faire autrement. « promis, je vais te l'envoyer.» dis-tu simplement alors que vous marchez ensemble dieu sait où. « et toi alors ? comment vas-tu ? ca fait un moment qu'on ne s'est pas retrouvé tous les deux ... Seuls.» ton regard vient à croiser le sien à la fin de sa phrase, c'est vrai que ça fait longtemps que vous avez pas passer un moment seuls à l'abri des regards. normalement, vous vous croisiez dans certaines soirées et vous aviez décidés de faire comme si vous étiez de parfaits étrangers, même si parfois tu sentais ton petit coeur se tordre en le voyant avec une autre. t'es pas amoureuse, non, simplement que tu trouves ça frustrant de ne pas pouvoir agir de la sorte envers lui, de le draguer ouvertement ou encore simplement de te montrer à ces côtés sans avoir peur des représailles. tu gardes un moment de silence comme si tu réfléchissais un peu, puis tu réponds; « ça va, j'ai assez de boulot avec mes répètes de danse, j'aide aussi adnan dans son entreprise... du coup, j'ai pas beaucoup de temps pour moi.» et tu ne te plains pas, mais ça peut expliquer pourquoi tu ne l'as pas vu depuis un moment maintenant. de nouveau, t'affiches un sourire et tu dis; « tu devrais venir me voir un jour en répète, je suis sûre que ça te plairait.» évidemment, tu n'es pas conne et tu t'arrangerais pour pas que ton frère y soit. doucement, tu replaces une mèche de tes cheveux et tu demandes comme ça; « dis-moi, tu t'es parfumé avant de venir?» parce que ouais, tu pouvais sentir l'odeur et c'était pas désagréable au contraire, si tu le pouvais tu viendrais te perdre le nez dans son cou, si seulement tu le pouvais...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Mer 3 Fév - 20:55

elle te promet de te l'envoyer, et tu la crois. tu n'as aucun doute sur romy au finalement. ce n'est pas une menteuse, pas dans ton esprit, tu n'as aucune méfiance envers son honnêteté. après tu ne vas pas non plus en faire des tonnes, ça reste une simple photo ... seulement, ça te ferait vraiment plaisir qu'elle le fasse, pour une fois que vous pouvez profiter l'un de l'autre sans trop vous cacher. vous vous cachez tout de même dans le vieux lyon, léger détail. vous ne pouvez faire autrement, après tout, tu n'aimerais pas croiser adnan par exemple, il serait ... trop protecteur, trop lui, trop fier, trop sûr de lui et tu pourrais partir au quart de tour pour aucune raison. parce que t'es comme ça, tu réagis vite, tu oublis de réfléchir et tu fonces dans l'tas. t'as pas envie de ça, t'as juste envie de passer du temps avec romy. elle te regarde, elle croise ton regard et semble réfléchir à ta dernière phrase. c'est vrai que ça fait un petit moment, parce que madame thuault a toujours quelque chose à faire, toujours un rendez-vous et ainsi donc, n'a jamais le temps. d'ailleurs, t'as pensé à ça, ça t'as fait réfléchir et pendant un instant, t'as réellement cru qu'elle ne voulait plus te voir. elle te l'aurait certainement dit si tel était le cas, n'est-ce pas ? t'aurais accepté, évidement, même si tu aurais pris un léger coup en plein estomac. tu aurais fermé ta grande gueule, pour une fois. et elle t'enlève un peu plus ce doute, au fur et à mesure qu'elle te parle, elle te rassure. « c'est une invitation ? » lances-tu, à tout hasard, avec ce sourire en coin accroché aux lèvres. aller la voir danser, tu ne dis pas non, parce toi au fond, t'es peut-être un artiste, un de ces types qui aiment ça même s'ils ne sont absolument pas doués. qu'ils ne savent rien faire. mais t'apprécies, beaucoup. « je serai ravi de venir te voir. quand tu veux. » lui balances-tu, simplement, un sourire aux lèvres et les yeux s'illuminant légèrement. oui, tu aimerais vraiment le faire, partager ce genre de choses avec elle. tu passes ton bras par dessus ses épaules, la collant un peu plus contre toi. tu al rapproches, doucement, discrètement, même si elle doit bien entrevoir ton jeu, elle est loin d'être bête. elle te pose une question qui te laisse d'avoir muet, drôle de question, mais c'est ce qui t'amuse avec elle. « c'est fort probable oui ... pourquoi, ça te plait ? » tu sais pas pourquoi, mais t'es content, ouais, t'es content que ça lui plaise, comme si tu gagnais un point. après tout, le parfum, c'est quelque chose d'important, ça éveille forcément les sens olfactifs ... surtout que tu es obligé d'en mettre, sinon tu sentirais bien trop le cambouis, toi qui a souvent les mains dedans. « non parce que je peux te trouver le nom, si jamais tu veux l'acheter pour parfumer ta chambre. » bon, d'accord, tu cherches un peu, beaucoup, tu l'embêtes, tu la titilles, parce que t'aime bien, parce que c'est comme ça que vous jouez le mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Jeu 4 Fév - 5:17



A little unsteady...

ft. Aaron Vaudeville

une invitation? peut-être, t'aimerais bien lui montrer un bout d'univers, ton univers l'espace d'un moment et de partager ça avec lui. tu poses tes yeux vers l'horizon à sa question, puis tu lui lances un petit regard et un sourire se dessine sur ton visage alors qu'il te répond;« je serai ravi de venir te voir. quand tu veux. », puis doucement tu le sens t'envelopper délicatement pour t'attirer vers lui de manière subtile, mais tu n'es pas bête loin de là, tu comprends son manège et cette recherche de proximité et ce n'est pas pour te déplaire au contraire. et voilà, que comme ça tu le questionnes à savoir s'il s'est parfumé avant de venir te voir. il semble légèrement surpris par ta question et ça semble l'amuser aussi,« c'est fort probable oui ... pourquoi, ça te plait ? » doucement, tu hoches la tête en démontrant un petit sourire. t'as l'impression parfois d'être une véritable gamine, d'agir comme telle en sa présence et t'espères qu'il ne te considère pas comme telle... « non parce que je peux te trouver le nom, si jamais tu veux l'acheter pour parfumer ta chambre. » t'arques un sourcil à ses mots, puis tu ne peux pas t'empêcher de rigoler malgré tout, t'imaginant vaporiser ta chambre du parfum. tu finis par reprendre un peu ton sérieux et tu plonges ton regard azur dans le sien et tu secoues négativement la tête de gauche à droite avant de lui dire doucement; « non, je veux pas l'acheter... l'odeur est mieux sur ta peau.» toi aussi, tu joues, toi aussi tu le taquines un peu en jouant avec ton côté charmeuse. tu gardes un moment tes yeux dans les siens, tu soutiens son regard assez longtemps pour inconsciemment tenter de le déstabiliser, mais tu sembles de déstabiliser toi-même à la fois. tu te pinces doucement les lèvres et tu finis par baisser les yeux pour finalement détourner ton regard vers l'horizon alors que t'es toujours aussi prêt de lui et qu'il n'a pas retirer son emprise chaleureuse autour de toi. doucement, tu finis par souffler; « t'as déjà pensé partir, prendre un billet d'avion et partir pour voir autre chose?» doucement, ton regard revient croiser le sien et tu te demandes s'il ne s'est pas déjà posé la question. parce toi, tu y penses quelque fois, tu te dis que t'aimerais bien voir autre chose que lyon, découvrir ce qui se cache ailleurs et te permettre de savoir ce que tu veux vraiment à travers ce périple, allez chercher cette indépendance qui ne semble pas être possible de t'offrir pour l'instant. pendant une seconde, tu t'imagines partir avec lui sans rien calculer juste partir comme ça et affronter l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Jeu 4 Fév - 22:39

elle rit, simplement, joyeusement, et t'as juste envie de la suivre parce que c'est contagieux, alors tu te le permets, tu laisses un léger rire s'échapper avant d'écouter le sien. il vient délicatement se frayer un chemin dans ton esprit, il réveille certain de tes sens tellement il est beau, mieux, magnifique. tu le savoures, parce qu'il n'y a rien de plus beau qu'un rire retentissant. puis elle répond, se délecte, te cherche et te taquine. un sourire aguicheur s'accroche sur tes lèvres pendant que sa phrase passe en boucle dans ton esprit. c'est un flirt, de la drague, de la séduction, c'est votre truc et tu adores, pire, tu en as besoin. elle finit par baisser les yeux, alors que tu resserres doucement ton bras autour de ses épaules, comme pour l'approcher un peu plus, comme si tu voulais réunir vos deux corps. « il faut qu'on se voit plus souvent alors ... pour que tu puisses te délecter. » tu tentes, tu tentes toujours en fait, parce que t'as rien à perdre. elle peut dire non, elle pourrait dire non et juste rebrousser chemin, mais elle ne le fait pas. elle ne le fait et ça te rassure, ça t'entraîne à continuer, à avancer et à venir la voir. et sa question te déroute, tu baisses d'ailleurs ton regard vers elle et tu le croises. il te transcende tellement l'intensité de ce dernier est forte. tu réfléchis. « j'aurai trop peur de ne plus te voir ...  » commences-tu, sur ce même ton de la séduction avant de reprendre un ton sérieux et réellement réfléchir à cette question. « en vrai, ça a déjà traversé mon esprit mais au fond, j'aurai trop peur de partir je pense. je ne suis pas le plus courageux, je suis téméraire, impulsif ... réfléchis à acheter un billet, partir et tout ça, non, c'est pas mon genre ... ou alors il faudrait que ça se passe sur un coup de tête. que je plaque tout et disparaisse. » tu dis, simplement, t'es sérieux, t'as ce ton qui te ressemble, qui en dit long sur toi, ta personnalité et sur ce que tu peux penser en toutes circonstances. elle te fait réfléchir la princesse et t'aime bien.  « pourquoi cette question ? tu en as envie toi ? de partir ?   » t'es un peu inquiet au fond, ouais, tu peux pas t'empêcher de le faire ressentir dans ta voix. t'hésites un peu avant de finir par formuler correctement tes pensées. oui, t'es inquiet, inquiet qu'elle puisse vouloir partir, parce que généralement, on ne part pas sans raison et ça te ferait du mal de savoir que quelque chose ne va pas. d'un coup, t'as envie de l'aider la belle romy, t'as envie de savoir ce qu'elle a, comme si tu voulais l'envelopper dans des bras et la protéger de ce monde si malsain. seulement, ne serait-ce pas toi le mec malsain au fond ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   Dim 7 Fév - 3:07



A little unsteady...

ft. Aaron Vaudeville

« il faut qu'on se voit plus souvent alors ... pour que tu puisses te délecter. » te dit-il, cela résonne en écho dans tes oreilles et tu n'essaies de pas trop partir dans ta tête, sinon tu risquerais d'avoir des images et une chaleur qui t'envahirait éveillant ainsi ce désir sagement endormi. doucement, il ressert son étreinte autour de tes épaules pour rapprocher vos deux corps et voilà que tu lui as demandé s'il n'avait pas déjà songé à partir et voilà ce qu'il te répond; « j'aurai trop peur de ne plus te voir ...  » tu peux sentir dans son timbre de voix, la séduction. doucement, t'affiches une petite moue trouvant ses mots plutôt mignons, puis il poursuit; « en vrai, ça a déjà traversé mon esprit mais au fond, j'aurai trop peur de partir je pense. je ne suis pas le plus courageux, je suis téméraire, impulsif ... réfléchis à acheter un billet, partir et tout ça, non, c'est pas mon genre ... ou alors il faudrait que ça se passe sur un coup de tête. que je plaque tout et disparaisse. » du coup, face à cette confidence tu te sens soudainement moins seule, vous partagez la même vision et ça te rassure un peu de prendre conscience que la peur que tu as, n'est pas quelque chose de stupide que tu n'es pas la seule à hésiter. tu l'écoutes attentivement et voilà que doucement tu remarques que son visage change et tu peux y lire une sorte d'inquiétude dans son regard, encore une fois tu trouves cela mignon cette sorte d'attention à ton égard. « pourquoi cette question ? tu en as envie toi ? de partir ?   » tu fais un maigre sourire et voilà que tu t'expliques à ton tour; « moi aussi j'y pense parfois, j'ai cette envie de l'aventure qui me prend parfois aux tripes, mais j'ai aussi cette peur de franchir le pas de laisser les gens qui comptent pour moi, derrière moi...» tu viens à croiser son regard et puis tu poursuis en disant; « c'est dingue, mais parfois je me dis que si je partais, j'aurais peut-être plus envie de revenir et ça aussi, ça me fait peur.» t'affiches une moue, tu sais que tes propos peuvent paraître égoïste, mais tu sais que certaines personnes partent et ne reviennent pas, par choix. la preuve ton père l'a fait préférant la présence de sa maîtresse et la vie qu'elle lui offre plutôt que sa propre famille. t'espères tellement pas lui ressembler d'être comme lui, mais bon ça c'est une autre de tes peurs et un autre dossier. « mais t'inquiète, j'ai pas l'intention de partir demain matin hein.» tu lui souris ne désirant pas qu'il s'inquiète trop pour toi non plus.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: unsteadyⱷ aaron   

Revenir en haut Aller en bas
 
unsteadyⱷ aaron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAELAN AARON COLLINS
» aaron k. collins ★ who am I ?
» Paparazzi - Aaron
» Aaron Kylian Collins
» [ABS] Aaron Marshy Alias Jeremy_Gloks mdr

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: