ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 search and research (chani)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: search and research (chani)   Mar 2 Fév - 20:49

samedi matin, tu bosses pas, c'est plutôt sympa, du coup t'es de sorti, tu t'es pas couché tard hier, oh ça non, tu t'es pas couché du tout. t'as avancé toute la nuit, t'as marché, t'as fait les cents pas dans ton appart, tu l'as retourné un peu, t'es tombé sur des photos, des photos de toi avant, toi quand t'étais qu'un petit jeunot. ca t'a rappelé pas mal de choses, puis t'a fermé les yeux, tu t'es pas endormi alors tu t'es collé devant la télé. maintenant, tu air dans les rues pour finalement arrivé jusqu'ici. t'as donné rendez-vous à chani, cette chani, cette lueur d'espoir. elle brille, elle illumine et pourtant elle ne s'en rend même pas compte. elle t'illumine, souvent, elle t'accapare et elle a ce petit truc en plus, ce truc qui fait qu'elle est intéressante, qu'elle t'intéresse et que t'as envie de passer du temps avec elle. tu vas pas te faire désirer, t'aime pas ça, du coup, t'es déjà sur place, tu regardes  les gens. ceux qui trimbalent leur chariot derrière eux, ceux qui tentent de négocier, ceux qui tentes t'accueillir le client. ouais, c'est le marché, il bat son plein, il transperce le silence habituel du coin, lui ... ne se fait jamais désirer, il est toujours à l'heure, toujours prêt à te prévenir de son arrivé. alors t'es là et tu regardes quand une silhouette bien connue fait son apparition. elle est là, elle est venue la belle brune et ça te fait plaisir, tu tentes même un magnifique sourire, tu lui souris pour lui prouver que t'es jovial, ouais t'es d'humeur plutôt sympa ... surtout parce qu'elle est là, parce qu'avec elle plus rien d'autres n'existent, t'as pas de problème, pas d'envie inavouable, pas de pensées trop encombrante, il y a juste le temps de quelques heures le présent. simplement et uniquement ce présent qui ne se vit qu'une fois et qui se vit si bien avec elle. « t'as vu le cadre que je te réserve ... un magnifique marché. » tu dois pas avoir la meilleure des têtes, tu dois pas être bien frais, la prochaine fois t'essayeras encore plus fort de t'endormir, tu fermeras les yeux et ne les ouvriras pas au bout de cinq minutes seulement. t’essayeras autre chose.  

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: search and research (chani)   Mar 2 Fév - 22:35

t'apprends. t'apprends à (re)vivre. tu savais plus comment ça faisait qu'de respirer des vraies bouffées d'air frais, celles qui n'sont pas intoxiquées par les souffles chauds des mafieux qui v'naient pourrir l'oxygène de ta chambre. de vrais cons. tu les regrettes pour rien au monde. quand t'y penses, tu t'dis à quel point t'as bien fait d'te barrer. ils valent rien. et ils t'ont pris tout c'que tu représentais. tu repars de zéro, chani, t'as fais banqueroute en tombant sur l'mauvais destin ! heureusement, depuis qu't'es à lyon, ça s'passe mieux pour toi. t'as trouvé un foyer avec une putain d'colloc canon, un taff, et t'as pas pris longtemps non plus avant d'te procurer l'numéro d'un dealer. t'as tout pour être heureuse aujourd'hui, l'problème c'est qu't'as plus d'sentiments. tu ressens plus rien. comme si t'étais devenue qu'un vulgaire objet, comme si on t'avais volé la vie en laissant ton cadavre sur terre. alors, tu traînes ta carcasse le long du bitume, t'as une bonne motivation à la clé. c'est aaron qui t'as appelé, pour t'demander d'le rejoindre. on est samedi, c'est l'matin, et t'es debout chani ? qu'est-ce-qu'il t'arrive ? t'es pas entrain d'dormir et d'récupérer d'ta soirée mémorable d'hier soir ? non ? c'est lui. juste lui. il t'rend heureuse j'crois bien, il t'fait redécouvrir le monde et ensemble vous vous oubliez un peu dans un nouveau univers. le votre. et ça, ça n'a pas d'prix. j'comprends. t'as bien besoin d'(re)vivre après tout.
tu l'vois là, tenu autant droit que fier et affichant un sourire imbécile sur son visage qui trahit pourtant ses insomnies. « ça t'va pas, les cernes, Aaron ! » qu'tu le salues, à ta façon. puis finalement il sourit, et c'est c'qui annonce le bonheur qui va s'imprégner en toi pour la journée. tu l'analyses quelques instants, de courts instants, puis tu laisses apparaître un sourire en coin sur le bord de tes lèvres. mystérieuse, chani. il finit par t'présenter le lieu où vous vous trouvez. « j'aime pas les gens ! » qu'tu balances, comme si t'en avais rien à foutre. menteuse. t'as rien contre eux, t'aimes les nouvelles rencontres, nouveaux visages. le problème c'est qu't'arrives plus à faire confiance, et qu'tu deviens parano. ça te hante toutes les nuits, tu fais l'mauvais rêve de t'faire enlever par eux. ça t'suis, comme ton ombre, ça t'quitte plus, t'es piégée. alors tu comptes sur aaron, ce grand aaron, celui qui t'rend la vie un peu plus jolie. tu penses juste à sa présence près d'la tienne et alors tu t'sens prête à partir à l'aventure. « on va y faire un tour ? » c'est une interrogation mais au fond, tu proposes pas vraiment. tu l'prends par le bras et vous vous engagez tous les deux dans le tourment d'humains, mêlant vos deux corps aux leurs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: search and research (chani)   Mar 2 Fév - 23:57

« arrête de mentir ... tout me va, particulièrement les nuits blanches ... » te justifies-tu, devant sa mine pantoise. oui bon, ce n'était pas passé inaperçu, en même temps .. elle a l'oeil la chani, elle voit, observe, regarde et parle. oui, elle parle, s'exprime et surtout n'a pas peur de le faire. c'est ce que t'apprécie, pire, c'est ce que t'aime. son franc parlé, sa manière d'agir mais surtout sa manière d'avancer, parce que lorsqu'elle est avec toi, t'as envie d'avancer en même temps. t'as envie de faire pareil, d'avancer, simplement, sans se poser trop de questions, parce que les questions, ça fait trop mal à la tête. « j'suis sûr que c'est faux. » te contentes-tu de mentionner. toi, t'aime trop les gens, trop, bien trop. tu t'attaches trop facilement, trop rapidement. t'aime pas la vie, mais t'aimes les gens, c'est bien trop problème, ton plus gros problème, parce que rien n'est logique, ni même censée ou tant soit peu compréhensible. c'est comme ça. elle propose de faire un tour et tu hoches la tête de haut en bas alors qu'elle s'empare de ton bras. vous marchez, parmi la foule, mais tu ne la vois pas, non, tu ne la vois pas cette foule, comme si elle n'était pas là. t'es totalement concentrée sur elle, chani. elle te fait du bien, elle t'anime de temps en temps, elle a cette étincelle, ce grain de folie qui fait d'elle une personne totalement imprévisible et tu te rends compte que tu fais la même chose lorsqu'elle est là. tu te laisses prendre à son jeu, même si souvent, tu penses à la protéger avant de t'amuser. comme si cette petite chose fragile qui soutient ton bras avait besoin de toi, de ta protection. un sentiment bien étrange et incontrôlable de temps en temps. « tu veux manger quelque chose ? pomme ? poire ? tomate ? » tout en énumérant les en-cas, tu te permets de laisser ton bras divaguer, se faire un chemin entre les passants jusqu'au étalages. tu prends, empruntes, voles les dites choses. t'es discret, pas le plus discret, t'es pas un grand pickpocket, mais tu te débrouilles de sorte à n'avoir aucun soucis. pourquoi tu n'aurais pas le droit de simplement te faire, de prendre et avancer. prendre et manger. prendre et offrir. tu lui offres d'ailleurs la panoplie tout en plongeant ton regard dans le sien. « vas-y c'est gratuit et ... illégale, il n'y a pas mieux pour apprécier. » tu entreprends de porter la poire à tes lèvres, que tu croques à pleine dent. ca fait toujours du bien, de laisser le jus s'infiltrer dans ton palais et le ravir. « sinon ? tu me racontes quoi ? tout va bien ? » si elle avait des problèmes, est-ce qu'elle t'en parlerait ? Non, tu ne penses pas, parce que vous vivez le moment sans penser à autre chose. comme tu ne lui dirais pas.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: search and research (chani)   Ven 5 Fév - 19:27

si, c'est vrai ! t'aimes pas les gens – ou plutôt tu n'les aimes plus.  si y'a bien une chose qu't'as su saisir et retenir d'ton petit séjour rue paradis, c'est qu'il n'faut plus faire confiance. à personne. alors, tu n'aimes plus les autres. tout est lié, tout est logique. et tu sais qu'ça, il peut l'comprendre aaron. il peut parce qu'la vie a été aussi chienne avec lui qu'elle a pu l'être avec toi.
tu sers son bras, malgré toi, tu veux pas lui faire du mal, juste sentir qu'il est bien là, qu'il n'te laissera pas. vous vous perdez dans cette foule qui vous entraîne dans son mouvement, tu t'mêles à tous ces inconnus et t'imagines en chacun d'eux un côté sombre. c'mec là est peut-être pédophile, l'autre là-bas un collègue d'tes anciens boss de paname ? et cette femme, sous ses allures élégantes, ne serait-ce pas une voleuse ? c'est dingue, t'as retrouvé ta frayeur d'enfant. celle qui t'donne des sueurs rien qu'à l'idée d't'imaginer face à l'un d'ces malsains. c'est pas parce que t'es devenue comme eux qu'ils ne t'font plus peur. t'es détruite mais au moins t'es libre. et plus jamais tu n'veux te retrouver emprisonnée. jolie princesse. aaron c'est ton protecteur, mais tu lui dis pas et tu lui diras jamais. faut pas qu'il sache, surtout pas. t'as plus d'coeur Chani, oublie pas. t'sais pas trop comment, t'as pas vraiment suivi l'parcours qu'vous avez emprunté, mais vous vous retrouvez tous les deux devant un stand de fruits et de légumes. y'a plein de couleurs qui débordent de chaque caisse en bois, ça t'égaie, un peu. il en a volé, pour toi, pour lui, pour vous. ça t'fait rire.  « si t'arrives à jongler avec, je vais t'chercher tout un sac de fruits qu'tu pourras ramener chez toi. » tu sais pas s'il est aussi pauvre que toi, tu sais pas s'il galère autant rien qu'pour bouffer, mais peu importe. qu'il soit dans l'besoin ou non, lui offrir un sac de fruit c'est un geste d'amour à tes yeux. un beau cadeau qui sert à quelque chose, c'est pas comme une plante verte ou un bijoux qu'tu risques de t'faire voler à tout moment. ça, c'est éphémère mais utile. t'aimerais bien qu'on fasse la même chose pour toi. « si c'est illégale alors.... j'suis bien obligée d'accepter ! » qu'tu lui réponds en saisissant  la tomate qu'il te tend. tu croques dedans, comme une sauvage, un putain d'animal. « oui oui ça va ! » qu'tu réponds, comme si la réponse était évidente. puis même si ça n'irait pas, qu'est-ce-que ça pourrait lui foutre ?  vous vous connaissez d'puis deux semaines, t'as pas l'intention d'lui raconter ton passé. y'aurait trop d'complication. une fois qu't'impliques quelqu'un dans ta vie, il est fichu pour la sienne. non non, inutile d'te confier. « moi j'ai une question à te poser ! quelle meuf est assez torride la nuit pour t'faire avoir des cernes autant marquées au beau matin ?  » tu l'regardes, en finissant ton fruit, un sourire taquin au bord des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: search and research (chani)   Ven 5 Fév - 23:13

« j'vais pas essayer de jongler. » annonces-tu alors, en haussant machinalement les épaules. tu peux pas faire ça parce que tu ne sais pas faire, t'es pas doué, t'es même plutôt nul pour ce genre de choses du coup, si tu tentes la moindre chose, tu risques de tout faire tomber et surtout tout gâcher. t'aime pas gâché, t'aime pas gâcher la nourriture parce que ta mère t'a élevé dans cet optique. vous n'étiez pas dans le besoin, vous n'étiez pas non plus couvert de tout dommage. du coup, fallait faire un minimum attention. bref. « j'ai pas envie de gâcher. » finis-tu par te justifier, maintenant c'est autre chose. tes parents t'aident plus, depuis bien longtemps, t'es pas en froid, c'est carrément gelé entre vous. alors tu te débrouilles comme tu peux, tu vis comme tu peux avec ton boulot de mécanicien. tu vis. tu vis encore plus quand t'es avec chani. elle t'annonce que ça va, elle croque dans la tomate avant, et tu la regardes faire. tu sais pas si c'est vrai, tu sais pas si elle te dirait si ça allait en même temps, est-ce que toi tu le ferais ? peut-être pas, elle n'a pas besoin de savoir. « ah si tu savais ... » que tu lui réponds, tout en tentant de garder un peu de mystère. t'aurais bien aimé, au fond, que ce soit une femme. seulement, ce n'était pas le cas. « elle était si intense ... ou pas, d'ailleurs, à moins que mon âme entre en jeu. » t'hausses une nouvelle fois les épaules, comme par habitude, une mauvaise habitude, il faut l'avouer. ta main passe dans ta barbe, la frôle. « j'arrivais pas à dormir, alors j'ai pas fermé l'oeil de la nuit. » en effet, tu es de ce qu'on appelle un insomniaque. tu dors peu, mais quand tu dors, au moins, t'es paisible, t'es normal, t'es tranquille, sans trop de rêve. juste toi et ton cerveau en pause, pendant quelques instants. « une nuit comme une autre quoi. bon, on fait quoi ? t'as des idées ? des propositions ? j'pensais ... braver les interdits et tout ça. pourquoi pas les lieux interdits au public ... histoire de s'amuser un peu. histoire de faire ce qu'on veut.  » c'est ça que t'aime bien, faire ce que tu veux, faire ce que tu veux quitte à braver les interdits, aller où tu veux et quand tu veux parce que t'as pas besoin qu'on te dise quoi faire. t'as pas besoin de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: search and research (chani)   

Revenir en haut Aller en bas
 
search and research (chani)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» E.V.O. - SEARCH FOR EDEN
» E.V.O. : Search for Eden
» Search for the truth
» Doctor Who (Dapol) 1987
» Colargol Research [de la notice NES ^^]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: