ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 19:34


©fvckanonymous.

max(ime) delmas

nom complet ≌ Maxime, un nom qu'il n'aime pas car trop proche de celui de sa soeur, Maxine, alors on se charge de l'appeler seulement Max, court clair et net. Delmas, nom français plutôt courant à notre époque, ce n'est pas si évident de trouver à quelle lignée il appartient. âge & date de naissance ≌ Vingt-trois, il est jeune et pas encore un quart de siècle, ça c'est grâce à la merveille de son anniversaire, de sa naissance qui a eu lieu un quatre janvier, en 1993. signe astrologique ≌ Il a des cornes et il s'en sert, la brutalité même : Capricorne.  origines & nationnalité ≌ Ses parents sont français, ses origines sont donc française, il est né en France, à Chambéry pour être exacte, alors il est naturellement de nationalité française. job ou études ≌ Etudiant en psychologie, il est actuellement interne dans un hôpital psychiatrique pour mieux apprendre le métier qu'il souhaite faire. orientation sexuelle ≌ Max, il aime tout le monde, il aime les chats, les chiens, les licornes. Entre les courbes féminines et les muscles masculins, il ne peut pas faire de choix : bisexuel.  statut matrimonial ≌ Officiellement, le jeune Delmas est célibataire, cependant il est triplement amoureux, c'est officieux mais un doux couple à quatre s'est formé entre lui et ces trois personnes-là, quelque chose qu'on avoue pas. situation familiale ≌ La famille Delmas est une petite fratie qui pourtant s'entend très bien. Louise et John Delmas sont mariés depuis plus de quinze ans, et ils ont uniquement eu des jumeaux : Maxime Raphaël Delmas et Maxine Rachael Delmas, ou alors comme ils aiment se faire appeler : Max et Racha. situation financière ≌ €€€€€. groupe ≌ Panthère. avatar ≌ Dylan O'Brien.

,, a lil more about u
UN ; La fidélité est le maître mot du caractère de Max. Doux être loyal qui serre la main de ceux qui l'accompagne, la brûlure de l'amour n'existe à ses yeux que lorsque c'est officiel. Il ne saurait donc être infidèle à ceux qu'il aime si ses lèvres entraient en contact avec celles d'un autre, rien n'est réel, tout est pour l'instant encore glacial.

DEUX ; Courage, une chose qu'il possède assez pour regarder droit dans les yeux ces êtres-là, dans cet hôpital. Psychopathes, meurtriers, schizophrènes, tout simplement tarés, ceux qui le menacent de l'égorger, de le frapper avec une telle violence que son cœur cesserait de battre, et pourtant il a le courage de se battre pour les soigner, avec douceur et gentillesse.

TROIS ; Pureté impure, son cœur lui a fait fermer les yeux sur la réalité. Il aime passer des doigts sales dans les cheveux de Racha, il aime voir ses yeux se poser sur ses lèvres, il aime sentir ses baisers dans son cou, incestueuse pensée. Il aime, il aime. Il aime également cette douce aux cheveux terreux, Cloe Delcroix, ses lèvres sur sa peau et ses mains dans son cou. Il subit, il subit aussi la violente douceur des mains de Matthias Delcroix, ses caresses et ses baisers, longtemps et doucement.

QUATRE ; Très croyant, Dieu seul sait à quel point Max peut avoir foi en lui. Ses mains se réunissent souvent pour quémander des services, pour remercier ses dons, pour lui dire à quel point il aime ce qu'on lui offre. Ce n'est pas comme cela dans toute la famille, seul Max semble être atteint de cette idole croyance.

CINQ ; Sa meilleure arme serait sa voix, d'après lui. Il n'est pas le genre de garçon à utiliser les coups pour se faire obéir, ou pour se faire respecter. Il est loyal, il n'aime pas blesser les autres. Empathique empathie, ce serait l'ange qui parle pour mettre les autres d'accord, l'adorable adoré qui haïrait la violence, qui aimerait les guerriers pacifiques.

SIX ; Sa meilleur blessure est sa douceur. Aucune brutalité dans ses gestes, ange doux dans ses mots, il agit avec une lenteur même qui fait le côté angélique de ce garçon. Voulant aider et ne voulant pas blesser, il est souvent même difficile de détester cet enfant.

SEPT ; Armé d'un piano et de ses cordes vocales, l'action préférée de Max est de chanter. Il a l'habitude de reposer ses patients avec sa douce voix et il est apprécié pour ce geste, ainsi que la douceur paternelle dont il fait preuve lorsqu'ils semblent aller mal.

HUIT ; Corps pur malgré l'incestueuse et brutale violence dont ses lèvres font preuve, Max n'a jamais fait quoi que ce soit avec une femme ou un homme. Il se réserve, et ni même son trio d'amour ne pourrait lui faire agir autrement.

NEUF ; Né à Chambéry mais n'y a jamais vraiment vécu, sa légère fratrie a rapidement été déportée dans Lyon, la ville qui grogne et hurle comme un animal, ville qu'il adore et qu'il ne quitterait pour rien au monde.

DIX ; Brillant, Max ne l'a pas toujours été. Son prénom auparavant était le mot le plus rapidement apprit par ses professeurs, écrit sur des feuilles de renvoi, sur des feuilles pour indiquer les incidents produits lors de cours ou hurlé dans la classe suite à ses bavardages incessants. Il s'est calmé, depuis, un peu trop même.

,, lemme sit on top of your knees
« Ok, alors t'étais où ? » Soupir. « Dehors. » Froncement de sourcil. « Et t'as dormi où ? » Réflexion, un regard croise un autre. « Dans le parc. » Moment de silence. Personne ne parle. Choc ? Probablement. Dans un parc ? Incompréhension. « Dans le parc ? Mais.. T'as pas eu froid ? » Haussement d'épaules, il s'en fou. « Tu peux pas partir comme ça à chaque fois qu'on se dispute. » Soupir. Encore. Détournement de regard. « Et ils t'ont frappés ? » Regard noir. Il penche la tête. « Si.. Peut-être. » Encore une. Conversation qui ne mène à rien, conscience. Pourtant ils parlent, l'un debout dans ce salon froid et l'autre assit. « Assied toi. » Haussement de sourcils, une main tendue, il la repousse. « Euh, ça ira merci. » Soupir, encore. Il n'aime pas ça, il le sait. « Max. » Penche la tête, son regard sombre recroisait le regard ambré. « Matt. » Habitude stupide. L'un dit son nom, l'autre dit le second. « Épouse moi. » Fronce les sourcils, il secoue la tête. « Sans façon. » C'est un ouragan. C'est cette tête claire qui entre dans la pièce, les douces mains de celle-ci se plaçant sur ses joues et ses lèvres entrant en contact avec les siennes. « Arrêtez de vous disputer. » Elle sait, Max soupire. « Tu étais où ? » Il entre-ouvre la bouche, l'inspecteur n'est pas pour, il crie. « Il était dehors, dehors toute la nuit, et tu nous dis d'arrêter de nous disputer ? T'imagines ce qui aurait pu t'arriver, Max ? Si tu t'étais fais blesser, si tu t'étais fais agresser ou pire si tu.. » Elle a posé sa main sur la bouche du jeune homme, il s'est tut. Max a levé les yeux au ciel et il a sourit. « Merci Racha. » Elle a hoché la tête. À son service. Il a regardé le jeune homme assit sur le canapé et a gravit les marches des escaliers. Maison à quatre, quatre enfants abandonnés et délaissés par la vie. Il s'en va, souvent, il dort dans un appartement qu'il paye à côté, désir de s'enfuir pour mieux revenir.

Tête rêveuse, il ferme les yeux dans ce lit trop grand, dans cette chambre trop grande. Il porte ce tee-shirt avec des inscriptions anglaises, trop grand. Il est couché sur cette couverture, trop grande, et son visage est enfouie dans ses oreillers, trop grands. Elle entre. Il soupire, même pas elle toque. Elle vient s'asseoir sur son lit, elle relève son haut trop grand dans son dos, marques rouges. « T'as mal ? » Il soupire, il la regarde. Jolie brune. Cloe. « J'ai mal. » Elle hoche la tête, caresse ses rougeurs du bout de ses doigts. « Qui t'as fais mal ? » Il repose sa tête contre ses bras, dans cet immense oreiller. « J'ai mal, c'est tout. » La main douce de la jeune femme se pose contre sa joue. « Pourquoi t'as mal ? » Il hausse les épaules, pourtant il sait. « J'ai juste mal, c'est rien. » Elle lui embrasse la joue, elle s'en fiche. Elle se lève et elle s'en va, absurde. Il se rallonge, sur le dos cette fois. Il rêve. Il pense à ce qu'ils étaient, avant. Matt et Cloe étaient ces gosses absurdes et idiots, voisins de Max et Racha qui étaient ces gosses idiots et absurdes. La même chose mais dans un autre sens. Ils avaient été ces absurdes idiots dans ces salles de classes, posant des questions absurdes et recevant des réponses idiotes, lançant ces boules de papiers sur les profs et haïssant le reste du monde, l'ambiance même d'une trésorerie en quatre enfants. Il ne l'a pas entendu entrer, il sent la pression douce d'un poids au dessus de lui et garde ses yeux fermés. Contact humide et haut au niveau de sa mâchoire, il relève le visage, il veut ouvrir les yeux mais une main se pose à cet endroit. Il doit savoir qui c'est par lui même. Il sait, déjà. « Matt.. » Il ressent son sourire. Il l'a reconnu à son odeur. Doux amour, il l'aime, il l'aime. Il sent ses baisers remonter derrière son oreille gauche, il entend sa voix, douce et calme. « Je t'aime Max. » Il sourit, il ouvre ses yeux, les océans de ceux de Matt l'observent, il aime. « Je t'aime aussi Matt. » Il sent un regard, Matt s’assoit sur son bassin, immobilisé. Il ressent un regard lourd. Cloe. Il sourit. « Vous êtes trop mignons. » Voix de Racha, il sourit de nouveau. Il se penche pour les regarder, Cloe s'approche, il la regarde passer ses mains dans les cheveux de Matt. Jalousie. Il n'aime pas qu'on fasse ça devant lui. Racha aussi, elle vient s'asseoir. Il les regarde tout les trois et passe ses mains sur son visage. « Je sais pas ce que je ferais sans mes deux meilleurs amis et ma sœur, dites.. » Il oublie une chose. Meilleur ami, ex-petite amie, sœur. Cependant tout trois les amours de sa vie. Il sourit à cette pensée, adorables amours inespérés.

pseudo/prénom ≌ Omegaxy. âge/pays ≌ 16 ans, France. type de personnage ≌ Inventé.  avis sur le forum ≌ J'adore l'idée de forum sur Lyon, habituellement on en voit seulement sur Paris, c'est rafraîchissant, c'est cool. Le design est magnifique, j'adhère totalement, c'est simple mais ça fait énormément de bien aux yeux, et le contexte est superbement bien écrit. autre ≌ Oh eh bien j'ai craqué, ça fait depuis deux jours que j'hésite à m'inscrire, dites merci à mon adorable rêve qui m'a donné une idée de personnage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 19:36

KYYYYYYOOOOO :vv: :vv: :vv: :vv: :vv:  et un capricorne :bril:
(après, je crois bien que Dylan est tenté mais je ne sais plus par qui, faudrait voir si ça dérange pas la compétition :girl: )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 19:39

" trouvé de l'or et même quelques étoiles en essuyant ses larmes et j'ai appris par coeur la pureté de ses formes, parfois je les ... " oui OK on a compris j'aime trop cette chanson :bril: :bril: Bienvenue parmi nous, bon courage :love:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 19:41

Si vous aimez autant Kyo que moi, je pense qu'on va bien s'entendre :love: Merci pour cet accueil super mignon ♥
Lucie, si vraiment la compétition pose un soucis je chercherais quelqu'un d'autre pour Dylan, même si je vois pas d'autre visage pour le quatuor que je voudrais faire :bu: Un capricorne ouais :hehe: Pour ça il faut remercier l'ange qui me sert de petite soeur, j'ai pris sa date de naissance pour Max ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 19:46

dommage, 4 jours après et elle était parfaite cette petite :hehe: (quoi, team 10 janvier ? noooon :siffle: )
j'ai vérifié, c'est Léo Josselin. c'est pas un soucis la compétition, du moins c'est écrit nul part :hihi: que le meilleur gagne moi j'dis. et puisse le sort vous êtes favorable, toussa toussa :hehe:
on s'fera un Kyo au karaoké les gars :hihi:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 20:02

bienvenue et bonne chance pour ta fiche :bril:
dylan est trop sexy :bave: ton perso a l'air super cool, nous faudra un lien :keur:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 390
≌ FACE, CREDITS : emma roberts (©honeybones)


,, hear me roar.
≌ disponibility: (4/4) ✯
≌ contacts:

MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 20:34

kyo :yy: :yy:
bienvenue ici monsieur I love you I love you

_________________
if the whole world was watching i’d still dance with you, drive highways and byways to be there with you, over and over the only truth, everything comes back to you.
☆ ☆ ☆ ☆
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 20:35

Lucie ; Avec plaisir le karaoké, je suis totalement pour :hehe:
Arthur ; Merci mon chat ♥ Avec plaisir pour ce lien, je vais déjà me mettre à lire ta fiche au cas où :hehe:
Mathilde ; Une troisième dans le club des adorateurs de Kyo ? :perv: Merci ma douce ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 630
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 20:48

haha tu as craqué :hehe: c'est bien :red:
en effet, y'a dydy qui est tenté ailleurs mais du coup c'est la meilleure fiche que remporte, à moins que l'autre ne finisse pas dans les délais I love you on verra :sisi:
bienvenue chez toi bibiche, hésite pas à me harceler de questions :perv:

_________________

you don't know it, when it's fate ;
YOU FEEL IT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
≌ MESSAGES : 311
≌ FACE, CREDITS : vanessa hudgens, ultraviolences


,, hear me roar.
≌ disponibility: y a de la place
≌ contacts:

MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 20:57

Bienvenue I love you Ton personnage est prometteur :bril:
L'idée du quatuor m'intrigue beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
≌ MESSAGES : 630
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Mar 26 Jan - 21:58

ce quatuor qui s'annonce, moi je veuuuux ! I love you
j'te valide poupée, tu te débrouilles pour la suite hein :sisi:

_________________

you don't know it, when it's fate ;
YOU FEEL IT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   Ven 29 Jan - 19:23

ma choupette je t'ai raté. :fall: :fall: :fall:
toi et ton dylan, ça changera jamais, hein ? :bu: z'êtes les plusse beaux.
(moi j'attends que tu me fasses de beaux vava avec reece)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)   

Revenir en haut Aller en bas
 
j'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage (max)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée Corps à Corps
» Nains full corps à corps vs démons de Khorne 2300 pts.
» Orbe verte trouvé sur corps célèbre ...
» Renseignements sur Têtes et Corps OBITSU
» armes de corps à corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciennes fiches-
Sauter vers: