ROARING LYON
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 21:17


©️TUMBLR.

lestang, hugo.

nom complet ≌ Son nom a des accents du sud-ouest, où plongent les racines de sa famille, les Lestang. Hugo porte en deuxième prénom celui de son oncle paternel, décédé jeune, Xavier, et en troisième prénom celui de son grand-père maternel, un Espagnol immigré, Luis. âge & date de naissance ≌ Hugo a vingt-quatre ans. Il est né le 9 janvier 1992, à Biscarosse. signe astrologique ≌ Capricorne. origines & nationnalité ≌ Il est de nationalité française, avec quelques origines espagnoles, sa mère étant une petite-fille d’immigrés catalans. Son père est un enfant des Landes. job ou études ≌ Il est entré à sciences-po, à Lyon, où il étudie le journalisme en dernière année. Il effectue en parallèle un stage au Progrès. orientation sexuelle ≌ Hugo est homosexuel. C’est un sujet tabou, chez les Lestang. Seuls ses amis proches sont dans la confidence. statut matrimonial ≌ Célibataire. Ou pas. Il n’en sait rien et essaie de ne pas se poser trop de questions, ni se faire trop d'illusions. situation familiale ≌ Hugo garde sa vie, ses amis, ses amours secrets, et n'en parlent jamais à sa famille, avec qui il est plutôt distant. Sa mère essaie de contrôler sa vie comme elle le fait avec ses autres enfants, son père est un observateur inquiet, son frère est son antithèse et ses deux demi-sœurs sont plus ou moins proches de lui. Même si les tensions sont palpables, le statu quo est toujours préservé entre les Lestang. situation financière ≌ €€, il touche les bourses, ce qui lui permet de payer sa colocation. Ses petites économies lui permettent de vivre normalement, comme n'importe quel étudiant lambda. groupe ≌ Panthère. avatar ≌ Rami Malek.

,, a lil more about u
Hugo a été trimballé dans les quatre coins de la France. Né dans les Landes, où il a passé une bonne partie de son enfance à jouer dans les dunes et à s’essayer dompteur de vagues, il a été arraché de Biscarosse pour arriver à Vannes, puis à Clermont-Ferrand, à Nîmes, et enfin à Lyon, en 2010, au gré des mutations de son père, militaire de profession. Hugo devait se refaire des amis, tout en sachant qu’il devrait les quitter, un jour, ce qui l’a rendu assez froid et distant aux premiers abords, timide et secret. Mais il suffit de se frayer un passage sous sa carapace pour trouver un garçon plein de vie qui croque chaque instant de son existence, un garçon généreux qui aime être entouré et aimé. Mais les catapultages à droite et à gauche l’ont marqué, et quand bien même il aime insister que les mutations de son père lui ont permis de voyager et d’ouvrir son esprit, il reste quelque peu marqué par une adolescence difficile, amplifiée par une vie quelque peu instable, qui ne lui a pas permis de se découvrir, de se construire, et qui l’a empêché d’être celui qu’il est vraiment. Ce n’est qu’en arrivant à Lyon, en prenant son indépendance, qu’il a commencé à goûter à ce sentiment de liberté qui lui a toujours fait plus ou moins défaut. » » » » Il a souvent été dans le contre-courant de sa famille, d’un point de vue culturel, principalement, sans pour autant que ce soit source de fracture entre eux. Étant plutôt discret et aimant se protéger en cultivant son jardin secret, il a toujours fait attention à ne pas créer trop de remous dans ses choix. Depuis l’enfance, il nourrit un intérêt particulier pour la musique classique et a réussi à convaincre ses parents de lui payer des cours de violon, un instrument qu’il a toujours trouvé fascinant. Jouer du violon est son exutoire, autant qu’écouter du Bach et du Mozart. Ne pas avoir été assez ambitieux pour tenter l’entrée au conservatoire, étant plus jeune, le déçoit encore aujourd’hui. Contrairement à son père et à son frère, qui sont plus ou moins les mêmes, Hugo n’aime absolument pas le football, ce qui a été une des raisons pour laquelle il n’a jamais réellement entretenu de relation avec eux. » » » » Il porte une attention particulière à ce que rien ne filtre sur sa vie, et ses parents n’ont jamais rencontré ses amis, même lorsqu’il était plus jeune. Sa mère a toujours eu ce besoin de contrôler ses deux fils, de connaître chaque détail de leur quotidien, à tel point que Hugo s’en est très tôt prévenu en se protégeant et en gardant sa vie secrète. Mais elle se doute, elle se doute de son homosexualité et multiplie les tentatives de prêcher le faux pour savoir le vrai, tout en ne pouvant se retenir et exprimer son désaccord lorsque le mariage pour tous fait la une ou lorsque les chars de la fierté font le 20h. Il n’a jamais vraiment été proche de son père, qui ne s’est jamais vraiment inquiété pour son fils, Hugo étant autonome et n’ayant jamais été un nid à conneries. Mais lui aussi s’est déjà posé la question, tout en ne cachant pas son dégoût pour la communauté lgbt. » » » » Il a toujours su ce qu’il voulait faire : devenir journaliste politique, dans la presse écrite. Il dévore les quotidiens, chaque matin, se posant sur la terrasse d’un café en centre-ville. Il aime cette sensation désagréable que le papier provoque sur ses doigts. Son rêve serait de travailler, un jour, pour The Economist, un magazine anglais dont il ne se lasse jamais et dont il lit chaque article. Entrer à science po était vraiment un objectif qui lui tenait à cœur, souhaitant disposer qu’un enseignement de qualité, ce dont il savait qu’il obtiendrait dans cet institut. Ses trois premières années sont passées à une vitesse qu’il n’aurait pas soupçonnée, partant pendant plusieurs trimestres à l’étranger, en Angleterre et au Canada, pour parfaire sa maîtrise de la langue anglaise. Sa quatrième année fut celle de la spécialisation dans le domaine du journalisme, celle où il a suivi pour la première fois les cours de ce professeur, qui n’a pas cessé de hanter ses nuits depuis, et d'en partager quelques-unes depuis un certain temps. » » » » Hugo est un amateur de cuisine indienne. Il adore la rigueur que demande les recettes, il adore la satisfaction que provoque les plats réussis. Cuisiner est également un moyen de se concentrer et de chasser ses chimères, Hugo passant beaucoup de temps à penser. Se retrouver dans une cuisine et se plonger dans les instructions que demande la réalisation d'un plat l'aide à faire le vide et il prend un plaisir certain à faire partager ses prouesses cuisinières avec ses amis. » » » » Il est assez bipolaire, sans atteindre un niveau inquiétant nécessitant un traitement particulier. Mais son humeur fluctue assez souvent, et il n'est pas rare, sans événement le justifiant, qu'il entre dans des périodes pseudo dépressives. Des moments où il est sujet, soudainement, à une anxiété et à des insomnies passagères, et où il perd confiance en lui, remettant en cause ses choix, détestant ce qu'il fait, détestant ce qu'il est. Il lui arrive cependant de prendre des antidépresseurs, on trouve d'ailleurs quelques plaquettes de mianserine dans ses affaires. » » » » Il n'a pas beaucoup d'expérience en amour. Sa première fois fut à Lyon, quelques mois après ses vingt ans, avec un mec de passage qui visitait de la famille et ne restait que quelques semaines en ville et qu'il a connu dans un restaurant, alors qu'il y bossait l'été pour arrondir les fins de mois. Hugo a vécu des jours intenses, ne vivant que pour les quelques moments qu'il passait avec lui. Cette relation l'a tué. L'a brisé. Il lui a fallu plusieurs mois pour s'en remettre, pour se le sortir de la tête, pour qu'il ne soit plus une obsession, alors que l'autre l'avait oublié le moment même où il franchissait les limites de la ville. Depuis cette première expérience, Hugo s'est voulu méfiant, mais il sait qu'au fond, il est prêt à retomber rapidement quitte à souffrir à nouveau. » » » » Voyager est sa grande passion, préférant partir à l'aventure sur les routes avec son sac à dos et le pouce en l'air plutôt que de partir vers des destinations tropicales. L'Allemagne est un pays qu'il apprécie particulièrement et où il est allé assez souvent, maitrisant parfaitement la langue au même titre que l'anglais. Il ne se lasse pas de traverser l'Europe en train ou en stop, friand de découvrir de nouvelles cultures et des nouvelles cuisines.


,, lemme sit on top of your knees


« Tu veux le bouffer ou quoi ? » Tu te retournes vers elle, à ta droite, qui te regarde avec un air faussement outré, mais bel et bien amusé. « Qu'est-ce que tu racontes ? ». Faussement innocent, t'essaie de garder un air sérieux et de mimer son regard exagéré que tu soutiens pendant quelques secondes, avant de soupirer. « Faut vraiment que t'arrêtes de lui mater le cul comme ça, Go, il va finir par te choper en flag' », lâche-t-elle dans un murmure auquel tu réponds pas un nouveau soupire. Tu retournes ton attention sur le fessier du professeur, sur son visage exquis quand il se retourne, après avoir lentement essayé de développer la capacité de voir à travers le tissu, notamment celui présent vers son entrejambe. Tu te penches vers ta voisine et lui murmures dans l'oreille. « Il m'obsède, c'est un truc de malade. » C'est vrai qu'il t'obsède. C'est vrai qu'il te rend fou, depuis la première nuit. Elle en sait rien, la voisine de table, et tu en souries lorsque tu l'entends te réprimander, son ignorance te plaît et rend cette relation que tu entretiens avec ton professeur encore plus électrisante. Le simple fait de le regarder t'enivre complètement. Tu caches difficilement ce sourire béat derrière une main maladroite lorsqu'il croise ton regard par accident, ou peut-être volontairement, t'en sais rien. Tu t'imagines à nouveau ses mains capiteuses sur ton torse, montant délicatement vers ta nuque, te tirant vers lui pour t'engager dans un baiser qui te liquéfie. « Tu vas encore te faire des films, t'imaginer je-ne-sais-quoi et tu vas venir me chialer dans les bras, t'iras fantasmer sur un autre mec et ce sera la même histoire. » Peut-être qu'elle a raison. Peut-être que tu te fais des idées, que ce que vous partagez, ce n'est rien de plus que des moments sous la couette, l'endroit où se succède probablement des dizaines d'autres mecs bien plus beaux que ta gueule de con enamouré. Tu balaies la salle du regard, et c'est vrai que t'en trouves des fils à papa aux traits parfaitement symétriques et aux gênes plaisants. Et s'il avait couché avec celui-ci ? Ou l'autre blond du deuxième rang, qui se retourne vers toi, comme s'il venait de sentir ton regard lui percer le dos. Peut-être que tu rêves. Peut-être qu'elle a raison et que tu vas finir dans ses bras, ou dans ceux d'Odile, ou bien d'Oz, ou Margot. Peut-être que tu vas pleurer toutes les larmes de ton corps et que tu te sentiras bien con encore une fois, et que tu auras envie de te faire exploser la tête chaque fois que t'auras à assister à un de ses cours. Tu soupires, encore une fois, et tu la détestes, parce qu'elle va avoir raison, cette conne. C'est que tu sais pas ce que c'est, l'amour. Tu crois qu'un ou deux coups de reins c'est suffisant, qu'un regard insistant échangé, c'est suffisant. Tu tombes dans les filets bien trop facilement, parce que tu te poses pas de questions, bizarrement, quand on te séduit. Tu fonces. Et lui, avec son pantalon saillant, sa chemise qui dessine parfaitement son torse, ce putain de visage échauffant. Il est désirable, il le sait, et toi tu t'es laissé troublé par ses yeux aguichants, ses deux yeux dans lesquels tu te perdrais bien, ce soir.


pseudo/prénom ≌ Palooka/Lo. âge/pays ≌ 24 ans/France. type de personnage ≌ Inventé.  avis sur le forum ≌ Un forum à Lyon, parfait quoi  :**: . autre ≌ Je vais vous aimer, je le sens  :yy: .
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 21:22

on se marie quand ? là, tout de suite ? après ? comment faire pour respirer ? pour ne pas tomber en amour devant toi ? :vv: :bz: :lolo: :bril: :moh: :coeur: :kiss: :keur: :keurbz: :hug: :luve: :aah:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 21:25

eh, Matt, tu me le prêtes ? allez, dis oui :moh: plz
je n'ai qu'une seule chose à dire : fuck society :hehe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 21:26

rami malek, c'est trop dieu :mmh: :mmh: :mmh:

bienvenue, hâte de te lire :bril:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 390
≌ FACE, CREDITS : emma roberts (©honeybones)


,, hear me roar.
≌ disponibility: (4/4) ✯
≌ contacts:

MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 21:31

:bril: :bril: :bril:
bienvenue parmi nous, excellent choix :hehe: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 21:37

rami. :moh: t'es trop beau t'sais ?
bienvenue!
réserve-moi un lien. :fall:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 23:21

Matthieu Beaumont a écrit:
on se marie quand ? là, tout de suite ? après ? comment faire pour respirer ? pour ne pas tomber en amour devant toi ? :vv: :bz: :lolo: :bril: :moh: :coeur: :kiss: :keur: :keurbz: :hug: :luve: :aah:

COME ON BABY LET'S GO CRAZY  :fire:  :keurbz:  :diabo: .
Jotem, toi  :**:  I love you .

Lucie, jotem aussi owéééh  :hu: .

Merci à tous  I love you  I love you , Louis, t'es beau aussi, je connaissais pas ta tête en plus. Je te réserve une place au chaud, je t'enverrai un mp  :hehe: .
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Lun 25 Jan - 23:43

OLALA MAIS LE GIF DE LARRY CRAWN MAIS CE FILM MAIS OLALA MAIS TU ME VENDS DU RÊVE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mar 26 Jan - 0:19

RAMI, RAMI, RAMI, RAMI... BON SANG. :vv: :vv:
Je veux, j'exige, je quémande un lien. :bz: :lolo: I love you :love: :cr: :huhu: :cute: :tx: :lick: :bave: :bu: :diabo: :fall: :pls: :pls: :pls: :butt: :fuckme: :yay: :mg: :mm:
Bienvenue ici et puis bon courage pour rédiger ta fiche, GARDE MOI UNE PLACE HUN. :fire:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mar 26 Jan - 0:44

y a tes yeux qui me tuent, quand tu me dis que c'est fini :sing: 
rami, quel choix de ouf :fall: :fall: :bave: bienvenue parmi nous, hâte d'en lire plus :swag: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mar 26 Jan - 18:32

bienvenue et bonne chance pour ta fiche :bril:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mar 26 Jan - 20:56

RAMI :fall: :bave: je dois finir mr robot Arrow
bienvenue chez toi, bonne chance pour la suite :mcr:

_________________

you don't know it, when it's fate ;
YOU FEEL IT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mar 26 Jan - 22:56

Salut, salut, j'ai décidé de louer tous ceux qui mettent Saez en titre de présentation, c'est trop rare dans mon cercle de rpgistes Arrow I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 15:52

Bienvenue :love:

* se jette dans le lit de Hugo *

Moi, aussi je veux t'aimer :hihi:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 311
≌ FACE, CREDITS : vanessa hudgens, ultraviolences


,, hear me roar.
≌ disponibility: y a de la place
≌ contacts:

MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 16:03

#teamsciencespo
Salut et bienvenue I love you Ton avatar me rappelle qu'il faut que je regarde Mr Robot :mdr:
En tout cas que de bons choix :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 19:07

VOUS ÊTES BEAUX GOSSES BORDEL  :diabo:  :aah:  :huhu:  :fire: .
Merci à tous, je vous aime  :bu:  et vive Saez (et aimez moi, t'as raison Woody  :hehe: ).
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 22:17

j'adooooore hugo :fall: ce bout de personnage trop touchant, homo et qui est bipolaire en plus :moh: il est doux, je l'aime :sisi:
j'te valide poussin, tu te débrouilles pour la suite hein ? :siffle:

_________________

you don't know it, when it's fate ;
YOU FEEL IT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 22:18

Je me débrouille oui :**: .
Et #ViveToi, je suis genre grave enchanté qu'il te plaise à toi, Hugo I love you .
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 22:23

non mais c'est vrai quoi j'ai été comme ça tout le long en lisant ta fiche : :love: :bril: :bu: :**: :**: :**:

_________________

you don't know it, when it's fate ;
YOU FEEL IT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 22:25

Attends j'arrive te faire un câlin :**: :**: :**:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
≌ MESSAGES : 631
≌ FACE, CREDITS : jeremy by dark dreams.


,, hear me roar.
≌ disponibility: 3/4.
≌ contacts:

MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   Mer 27 Jan - 22:25

moh bébouuuuu :moh: :moh: :moh: :mcr:

_________________

you don't know it, when it's fate ;
YOU FEEL IT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a tes yeux qui me tuent, Hugo.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les yeux de la forêt
» Tout les sujets de Jako pour la beauté des yeux
» Peindre les yeux !
» [RESOLU] Autocollant a l'intérieure des yeux
» Plus qu'un masque, une insulte pour les yeux!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
ROARING LYON :: ,, SHUT UP AND LET ME GO :: we could be immortals :: anciennes fiches-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: